Forum Haruhi

L'univers de Haruhi Suzumiya => Généralités => Discussion démarrée par: Romukaji le 03 novembre 2010, 01:42:58

Titre: Si Haruhi était un astre...
Posté par: Romukaji le 03 novembre 2010, 01:42:58
Ouais, bienvenue et tout ça, les autres te cuisinent déjà bien, héhé.
Mais peux-tu développer ton analogie : "Haruhi est notre Jupiter , Mikuruu notre Venus et Yuki notre Mercure " ? Notamment sur les liens entre ces individus...  :/

mais on ne les a jamais retrouvés ([url]http://http://www.youtube.com/watch?v=m9YKrBU64xg&t=1m37s[/url])... :hh:
Mmmh, tu as des références, toi.  :drink:
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Trit' le 03 novembre 2010, 08:06:28
Citation de: Romukaji
Mmmh, tu as des références, toi.  :drink:

T'avais oublié ? (http://suzumiya.haruhi.fr/index.php/topic,35.msg30378.html#msg30378) ;) Merci Papa, merci Maman...
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Nirnae le 03 novembre 2010, 20:22:02
Fort bien Romukaji , Fort bien !

Lorsque je dis que Haruhi est notre Jupiter , je parle du fait que Haruhi est une déesse toute-puissante , du la meme façon  que Jupiter pour les romains qui était le Dieu des Dieu

Ensuite pour Mikuru est notre Vénus , je fais reference a la déesse de la beauté romaine , qui correspond totalement a Mikuru

En enfin pour Yuki est notre Mercure , et bien je ne sais pas vraiment quoi dire si ce n'est que Mercure me fais penser a une planete calme et calme = Yuki

J'espere que ces explications t'auront suffit  ;)
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Corti le 03 novembre 2010, 20:49:17
Pour Yuki, je viserai plutôt les planètes lointaines à ta place, ça correspondrait mieux. ;)
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Audrey Azura le 03 novembre 2010, 22:06:38
Mouais, je suis pas forcément d'accord non plus x). Déjà pour Mikuru, pour moi, la beauté est toute relative... et je préfère finalement de loin Haruhi à Mikuru (d'autant plus Haruhi version 3 ans avant, mais ça chut :mrgreen:).

Ensuite pour Yuki... Je suis assez d'accord avec Corti pour dire que mercure ne correspondrait pas. Par contre, quand à dire quel dieu lui correspondrait dans notre mythologie, je sais pas bien. Le problème est que tu nous la présente comme un être absent alors qu'elle est tout sauf absente. Dois-je te rappeler combien de fois elle a sauvé la vie de Kyon ? :mrgreen:. Je dirais plus qu'elle fait ce qu'elle a a faire et rien de plus, mais qu'elle le fait de manière excellente. Peut-être prendre la planète qui a l'orbite la plus régulière alors... Je me souviens plus laquelle c'est par contre ><.

Sinon, à côté des discussions théologique, bienvenue x).
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Manaknight le 03 novembre 2010, 22:16:16
Message effacé, car hors du contexte... Désolé
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Trit' le 03 novembre 2010, 23:43:47
Citation de: Audrey Azura
Peut-être prendre la planète qui a l'orbite la plus régulière alors... Je me souviens plus laquelle c'est par contre ><.
L'orbite la plus circulaire, donc la moins excentrique ? Vénus. Ouais, raté... :tanpich:

J'aurais dit le Soleil pour Haruhi, mais c'est vrai que quand je vois Jupiter, Vénus, Mercure... je pense exclusivement aux astres et jamais aux divinités.
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Audrey Azura le 04 novembre 2010, 08:41:20
Ouais, nan, c'est vrai que Vénus de va pas à notre Yuki x).

Si on réfère plus aux astres qu'au divinité, je pense qu'on pourrait effectivement mettre le Soleil pour Haruhi. Pour ce qui est de Yuki, à ce niveau, je verrais bien la Lune : toujours là, permettant au final que la Terre est ce qu'elle est aujourd'hui (sans l'influence de la lune, il n'y aurait peut-être bien pas de vie aussi développé sur terre ^^'), mais pour autant, pas avec un rôle de premier, plutôt discrète. Enfin, pour Mikuru, je verrais bien simplement la Terre, celle qui nous porte. Je vois bien en fait Mikuru comme une sorte de mère bienveillante qui veille sur nous x).

Bref voilà x).
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Trit' le 04 novembre 2010, 10:43:25
Mikuru adulte, alors ! Parce que celle de (officiellement, mais on n'en sait rien) 17 ans, elle... :? Et bien vu pour Yuki !

/me est content des connaissances astronomiques d'Audrey Azura.
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Corti le 04 novembre 2010, 11:28:51
C'est le côté mammaire de Mikuru qui vous la fait assimiler à Gaïa ?

On nage en plein complexe d'Oedipe là :D
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: ricou le 04 novembre 2010, 12:34:45
La Terre, ce serait plutôt Kyon, si Yuki est la Lune.
Tout simplement parce que Yuki protège Kyon, qui gravite aussi autour de Haruhi, comme les autres  ;D
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Roganis le 04 novembre 2010, 14:05:17
Haruhi serait donc le soleil, vu que avant le soleil notre système solaire n'était rien  :hum:
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Audrey Azura le 04 novembre 2010, 22:13:03
Haruhi serait donc le soleil, vu que avant le soleil notre système solaire n'était rien  :hum:

Ca a déjà été dit ça x).

Par contre, oui, pourquoi pas Kyon pour la Terre... Ca me semble pas illogique. Adjugé vendu :mrgreen:.

Pour ce qui est de l'assimilation de Mikuru à Gaïa, je ne pense pas que la poitrine y soit pour quelque chose ^^'. Mais je trouve quelle a quand même un caractère assez maternel. Mais c'est vrai que cela vaut plus pour la Mikuru adulte ^^.
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Nirnae le 05 novembre 2010, 08:20:54
Bon alors il semblerait que ma signature ai lancé un grand debat donc rectifions

Admettons que :

Haruhi soit le Soleil (C'est pas une planéte ><)
Yuki Soit la Lune (Toujours pas une planéte ><)
Kyon la Terre .

Que reste t'il pour notre pauvre Mikuru ?
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Ziassan le 05 novembre 2010, 08:47:21
Avant toute autre avancé dans ce débat d'un niveau douteux, 'me semble que tu devrais corriger le nom de cette pauvre Mikuru. A moins que ce ne soit un effet de style. Mais dans ce cas c'est moche. Plutôt.

Au passage, toutes ces déblatérations sont scandaleuses, Haruhi ne saurait être autre chose que l'univers en son ensemble, tout autre chose n'est qu'un grain de sable, rien. Puisque c'est son inconscient qui en définit la structure, et que son coté conscient est un élément quelconque de ce même univers, Haruhi est à la fois tout (l'univers) et rien (elle-même, un élément dans un univers sans limite). Point.
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Corti le 05 novembre 2010, 11:05:49
Si on part dans ce registre, la théorie physique actuelle qui correspondrait le mieux à Haruhi, serait que cette dernière est l'information originelle. Ce qui expliquerait parfaitement sa capacité à modifier l'espace.

N'empêche, rien que pour dire que la gravitation n'existe pas, je kiffe cette théorie, même si elle fait très Matrix sur les bords.
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Audrey Azura le 05 novembre 2010, 11:44:22
Ziassan > On restait dans une comparaison interne au système solaire. Après, c'est vrai que seul l'Univers peut se rapprocher de Haruhi, mais le but d'une métaphore n'est pas d'être exacte, mais d'arriver à exprimer à partir d'une comparaison.

Après pour ce qui est des théorie, je ne connais la théorie de l'information originelle, faudra que je me renseigne ^^. Tu aurais pas un lien Corti ? :mrgreen:
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Corti le 05 novembre 2010, 13:38:24
C'est qu'une grosse extrapolation qui se base sur le fait que la force de gravitation n'est qu'un hologramme, en très, très, très court.

Ils en parlent là : http://www.enfants-avalon.com/gie/index.php/2010/08/29/103-le-retour-de-l-hologramme (http://www.enfants-avalon.com/gie/index.php/2010/08/29/103-le-retour-de-l-hologramme)

Mais le mieux, est encore de lire l'article de science et vie sur le sujet. C'est le numéro de septembre, il me semble.

Je parle d'information originelle dans le sens où, si notre réalité n'est perçu que de manière holographique par nous-même, si je puis dire, il n'en reste pas moins qu'il reste une source d'information originelle qui permet la création de l'hologramme de notre monde et qui contient les réelles informations de notre univers.

Ce qui renouvelle un très vieux débat de physique qui est : la physique doit ou peut-elle se contenter de comprendre le monde qui l'entoure, qu'elle peut tester en somme, ou doit ou peut-elle s'aventurer dans la quête de la découverte de l'information originelle alors qu'elle n'a, théoriquement, aucun moyen de connaître la vérité.

Ben vi, prenons l'hologramme d'une montre. Le fait de connaître parfaitement l'hologramme de la montre, ne nous permet en rien de comprendre le fonctionnement d'une montre, pas plus que cela ne nous permet de connaître l'intérieur de la montre. Donc, si on vit sur l'hologramme d'un monde...
Enfin, on parle d'hologramme vu qu'on suppute qu'il y a une projection d'informations à partir d'un élément source inconnu et à partir de cette projection d'information, nous construisons notre monde en quelque sorte.

C'est une théorie intéressante, même si je trouve qu'elle ramène un peu tout à la notion d'informations, chose qui est quand même un peu beaucoup à la mode en ce moment.

Bon, je dis ça à la louche, je ne suis pas expert en la matière et ça fait quelques temps que j'ai lu l'article.

La seule chose dont je suis sûr à son sujet, c'est que dans 15 ou 10 ans, cette théorie fera la joie des créationnistes physiciens ou autre groupuscule du même type. Hélas.
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Trit' le 05 novembre 2010, 16:19:31
Justement, ce genre de théorie fumeuse sent (pas) bon les "thèses" chères aux créationnistes et autres groupuscules plus ou moins sectaro-religieux qui veulent pervertir la science pour leur profit...

Quand Newton s'est pris sa pomme (encore que la scène est sujette à caution), ça ne lui a pas semblé être "un simple hologramme", même si on devrait plus parler de pesanteur dans ce cas que de gravitation.
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Nirnae le 05 novembre 2010, 16:23:24
Justement, ce genre de théorie fumeuse sent (pas) bon les "thèses" chères aux créationnistes et autres groupuscules plus ou moins sectaro-religieux qui veulent pervertir la science pour leur profit...

Comment on en est arrivé la ?
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Corti le 05 novembre 2010, 17:23:53
Trit' > Sauf que l'idée a été avancée par un des physiciens les plus reconnus au niveau mondial et elle se base sur le fait que la gravitation est un peu une fouteuse de merde dans la physique.

Et une idée qui partage les physiciens de manière globale, c'est, en général, plutôt bon signe. Alors que bon, les créationnistes, ils ont un peu toute la communauté scientifique contre eux et ce, dès le début. Après, il y a certes eu des scientifiques qui avaient toute la communauté contre eux, mais le temps leur a toujours donné raison. Pour le créationnisme, je crois qu'on peut attendre encore longtemps, mais très longtemps.

En somme, c'est une piste de recherche comme une autre, en plus qu'elle ravive le débat de la portée de la physique qui dure depuis plusieurs siècles. Que du bon pour la recherche et les trolls scientifiques (y'a pas pire troll qu'un scientifique) :D
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Nirnae le 05 novembre 2010, 17:26:57
J'ai arreté de lire ça donne mal au crane votre truc ^^
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Audrey Azura le 05 novembre 2010, 18:05:32
Personnellement, quoiqu'en dise Trit', je trouve cette théorie très intéressante, de la manière dont tu la présente et dont le présente l'article. J'irais lire quelques trucs à la BU dès que j'aurais un peu de temps et j'interrogerais mes profs, je pense que le sujet mérite d'être approfondis ^^. Notamment parce que ce n'est pas sans me rappeler une expérience de quantique. Je tente de vous la résumer simplement :

On a un corps qui émets deux particules jumelles. Ces deux particules sont dans un état superposé (c'est à dire qu'elles sont en même dans tous les états qu'elles peuvent prendre, c'est une des bases du quantique ^^). A un instant t, on les mesure, ce qui a pour effet de fixer l'état de la particule. Les particules sont jumelles, et en effet on le même état dans les deux cas. MAIS, avant d'être mesuré (et donc au moment de l'émission), les deux particules n'avait pas d'état fixé. Pourquoi alors, étant donné que le "choix" de l'état se fait de manière aléatoire, on tombe tout le temps sur deux particules ayant exactement le même état ? Ca sous-entend une transmission instantané de l'information.

A ce moment, pour expliquer cette transmission, deux théorie s'oppose. Tout d'abord, celle que j'aime le moins : au niveau quantique, le temps "n'existe pas". A ce moment, la "première" particule, quand elle est fixé, envoie l'information (via un autre corps) qui remonte le temps jusqu'au moment de l'émission des particules, fixant alors la deuxième particule.

La deuxième solution (que je préfère) rejoint ce que tu disais à propos de la gravitation, mais en élargissant à l'espace. En effet, en supposant que l'espace n'existe pas, la transmission instantané de l'information n'est plus un problème, puisqu'il n'y a plus de distance à parcourir (je rappelle que l'information, quelqu'elle soit, selon les lois de la relativité, ne pourra pas dépasser la vitesse de la lumière). Personnellement, j'aime bien cette théorie, et après (mais attention, ceci est totalement personnel sans aucune preuve ni article au fondement ^^) je me plaît à extrapoler sur le fait que l'espace serait, même à notre échelle, seulement une illusion créé par notre esprit afin que l'on puisse appréhender le monde. Une sorte d'hologramme, puisqu'on en parle ;).

Après, pour ce qui est des thèses créationniste, oui, y a des chances qu'ils reprennent ça à leur sauce à un moment, comme toute avancé physique qui révolutionne un peu le milieu. Mais bien entendu, ils le prendront en en enlevant des bouts et en interprétant ça de la manière qui les arrange. Mais c'est pas une raison pour dénigrer toutes ces théories ^^.

On a un peu dévié du sujet, nan ? x)
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Nirnae le 05 novembre 2010, 18:07:53
Juste un peu ^^...
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Ziassan le 05 novembre 2010, 18:32:05
"Peut-être ne sommes-nous que des clown marchant sur les mains au bord d'une falaise ?"
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Nirnae le 05 novembre 2010, 18:38:27
"Peut-être ne sommes-nous que des clown marchant sur les mains au bord d'une falaise ?"

C'est quoi cette phrase surréaliste ?  o_O
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Audrey Azura le 05 novembre 2010, 19:12:04
"Peut-être ne sommes-nous que des clown marchant sur les mains au bord d'une falaise ?"

Ca me semble bien être le cas, personnellement. Citation de quoi ? =)

EDIT : Oups,je me rend compte que je part en conversation msn en postant ce message ><. Je continue en mp ^^.
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Ziassan le 05 novembre 2010, 19:46:53
Le genre de citation qui devrait faire tilter une majorité du forum. Dans un monde utopique.

D'ailleurs son auteur fait tout un pourparler avant et après parlant justement en partie de ce dont vous parliez.
C'est notamment un sujet de philo que j'ai étudié de temps à autres pendant une année, mais ça m'est passé.
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Elky le 05 novembre 2010, 19:51:09
4 pages...

Nan mais vous savez que Nirnae n'est pas une fille ? Stop flood. Rah, les gosses  :rolleyes:
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Nirnae le 05 novembre 2010, 20:20:06
Quest-ce que je dois comprendre elKaizer ? ^^
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Corti le 05 novembre 2010, 20:20:57
Ziassan > Je SAIS que je connais cette citation. Et pas moyen de me rappeler à quoi c'est lié, enfin si, un film mais je doute que ça soit. Je me hais. :relou:

Audrey > Photons POWA ! \o/
Elles butent ces bestioles, enfin particules. :]
Suis-je une onde ? Suis-je une particule ? Non, je suis les deux ! Je suis l'hermaphrodite complet (histoire de rebondir sur le topic voisin) ! \o/

Elkaizer > Un jour, je t'écrirais un beau message dédié qui t'expliquera la délicate nuance et la puissante saveur de la lente dérivation d'un topic de présentation, qui permet de s'égarer dans la candeur de l'immatérialité du net et d'investir des sujets de culture spécifique afin de parfaire sa connaissance de l'intelligence humaine dans des domaines totalement abscons, avec pour conséquence de pouvoir susciter l'intérêt d'une gente demoiselle IRL sur des thèmes totalement abracadabrantesques et qui sont considérés habituellement comme totalement tue-l'amour, comme la physique quantique dans notre cas. Un jour.

Nirnae > Un jour, tu comprendras la physique quantique. Et alors... TU SAURAS.
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Audrey Azura le 05 novembre 2010, 21:11:08
Audrey > Photons POWA ! \o/
Elles butent ces bestioles, enfin particules. :]
Suis-je une onde ? Suis-je une particule ? Non, je suis les deux ! Je suis l'hermaphrodite complet (histoire de rebondir sur le topic voisin) ! \o/

Heu... Ouais. Sauf qu'en fait y a pas que les photons dans ce cas. Y a aussi les électrons, les protons, les neutrons, les atomes, et les molécule de taille inférieur à celle de fullerène (C60, pour plus, ça n'a pas encore été prouvé). C'est ça qui est PASSIONnant avec la physique quantique : les éléments même de la matière peuvent être matérialisés comme une onde ! Et ça, ça c'est classe, je trouve ^^.

Donc y a pas que le photon qui est les deux... Mais en fait, tout à partir du moment où tu es dans l'infiniment petit. La grande classe quoi :mrgreen:.

Elkaizer > Un jour, je t'écrirais un beau message dédié qui t'expliquera la délicate nuance et la puissante saveur de la lente dérivation d'un topic de présentation, qui permet de s'égarer dans la candeur de l'immatérialité du net et d'investir des sujets de culture spécifique afin de parfaire sa connaissance de l'intelligence humaine dans des domaines totalement abscons, avec pour conséquence de pouvoir susciter l'intérêt d'une gente demoiselle IRL sur des thèmes totalement abracadabrantesques et qui sont considérés habituellement comme totalement tue-l'amour, comme la physique quantique dans notre cas. Un jour.

Tu sais que je t'aime toi <3.
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Ita le 06 novembre 2010, 07:56:24
Ah ah !
Bienvenu a toi .
oui oui je suis juste un peu en retard, ^^'.
sos brigade dans le dos torse nu faut oser ! 

"Je suis un bon gros gamer/otaku , qui passe sa vie entre son PC , sa console et sa tele (en passant par le frigo pour le ravitaillement)."

Like everybody who has gamer/otak :hh:.

Enfin bref. Have fun here.
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Alucard le 06 novembre 2010, 09:43:40

N'empêche qu'avec tout ça, on ne sait toujours pas à quelle planète associer Mikuru-chan  :mrgreen:
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Sedeto le 06 novembre 2010, 12:41:19
Wah, ce débat passionné !  :o
On aurait ptet pu séparer le topic... Parce que bon ça serait bien que cette discussion ait un topic, il y a bien eu "si haruhi était un fruit"...  :hh:

EDIT : et voilà ! Votre flood n'est plus du flood !
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: miawtthias le 06 novembre 2010, 16:09:36
Si on se base sur des arguments calorimétriques je dirais que Haruhi est le soleil (de l'énergie à l'état pur), Mikuru la Terre (tempérée), Yuki Pluton (froide et distante) par contre je sèche pour Kyon et les autres.

Sinon pour revenir sur la gravitation "fouteuse de merde" en physique il faut préciser que c'est dans le cadre de la physique classique (en supposant l’existence du boson de Higgs). En théorie des cordes les propriétés particulières de la gravitation sont attribuées à sa "diffusion" entre les différentes dimension. Sinon plus généralement le fait d'arriver à des conclusions prises de têtes comme cela est souvent du au fait que l'on s'obstine à vouloir expliquer un phénomène avec une un modèle existant plutôt que de trouver un nouveau modèle de représentation (cela dit dans les deux cas c'est prise de tête).
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Corti le 06 novembre 2010, 16:40:52
Personnellement, je ne suis pas trop convaincu par le modèle de la théorie des cordes.
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Audrey Azura le 06 novembre 2010, 16:43:49
J'avais effectivement penser à Pluton pour Yuki, mais il y a un peu trop de problèmes à mon goût (en sortant de l'optique uniquement calorimétrique, bien entendu ^^). Tout d'abord, son orbite. Quand Yuki fait quelques choses, elle est simple rapide et efficace. L'orbite de plutôt est plutôt complètement à l'ouest, totalement excentrée par rapport aux autres planètes, et surement pas simple et efficace x). De plus, on perd le côté qu'a quand même Yuki qui est le fait que si elle n'était pas là, ben... On serait surement encore plus dan sla merde. Notamment via son rôle de protectrice de Kyon. C'est pour ça que je pense qu'il faudrait plutôt la mettre avec une planète qui pourrait représenter Kyon. Donc, je pense que la représentation Kyon = Terre, Yuki = Lune est bien. Parce que la Lune est toujours là, discrète (comme Yuki, cf Haruhi qui la considère presque comme un meuble x)), mais pour autant, sans elle, la terre ne serait pas du tout ce qu'elle est à l'heure actuel. Et la Terre me semble bien pour Kyon, car Kyon représente quand même l'ensemble de le côté humain et raisonnable face aux délire de Haruhi ^^. Et quoi de mieux que la Terre pour représenter l'humanité ?

Mais bon,je te l'accorde que ça ne nous dit pas qui est Mikuru x). Y a pas une planète qui tourne dans le sens contraire de toutes les autres, déjà ? A moins que ce ne soit une exo-planète, je sais plus ^^'. En tout cas, si c'est bien dans le système solaire, ça pourrait être pas mal pour le côté voyageur temporelle... Après, reste à voir si les autres caractéristiques vont bien ^^'.

Et pour ce qui est de ta réponse sur les autres théories, miawtthias, c'est pas qu'on est des vieux qui veulent absolument garder tous le systèmes précédent, mais c'est simplement que ce système explique tout, sauf quelques petits détails (dont la gravitation). Par ailleurs, on est pas encore sûr qu'il ne marche pour la gravitation :héhé:. D'ailleurs, je voudrais juste te faire remarquer une erreur : le boson de Higgs, ce serait la particule porteuse de la masse. Celle porteuse de gravitation est... Attention, suspens... Le graviton :mrgreen:. Mais voilà, avec ces particules, on aurait en gros éliminer ces bugs du systèmes standard (bon, peut-être pas totalement, mais on aurait fait un grand pas ^^). Et le problème des utres théories telles que la théories des cordes ou la gravitation quantique en boucle ou d'autres que je ne connais pas, c'est que si elle résolve ce problème, il y a plein de truc qu'elles n'expliquent pas, alors que le modèle standard les expliquent. Bref, aucun système n'est parfait, et pour le moment, le système standard reste le plus puissant. On aurait de toute manière la réponse de s'il est vraiment aussi utile que ça dans moins de 5 ans, puisque d'ici là, grâce au CERN de Genève, on aura pu confirmer l'existence ou la non-existence (je penche plutôt pour la seconde solution, personnellement, même si je viens de défendre le système standard dans tout mon post x)) du boson de Higgs =D.
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Trit' le 06 novembre 2010, 17:00:35
Citation de: Audrey Azura
Y a pas une planète qui tourne dans le sens contraire de toutes les autres, déjà ? A moins que ce ne soit une exo-planète, je sais plus ^^'.
Vénus (oui, encore elle !) tourne sur elle-même en sens rétrograde et une rotation autour de son axe dure plus longtemps qu'une révolution autour du Soleil.

Uranus a son axe de rotation incliné de 97° par rapport à son plan orbital.

Seuls des astéroïdes où des comètes ne tournent pas dans le sens "normal" de révolution autour du Soleil.

Miawtthias : le Soleil est une sphère de gaz et de plasma, pas seulement d'énergie.
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Ziassan le 06 novembre 2010, 17:04:15
C'est très intéressant tout ça, mais juste un truc : Le Soleil n'est pas une planète.

'me semble y avoir une inadéquation entre le titre du topic et son contenu, si on regarde vos postulats les plus récents.
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Trit' le 06 novembre 2010, 17:07:38
Nouveau titre : "Si Haruhi était un astre..."
Titre: Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Audrey Azura le 06 novembre 2010, 17:10:01
'me semble y avoir une inadéquation entre le titre du topic et son contenu, si on regarde vos postulats les plus récents.

C'est pas notre faute, c'est Sedeto qui a choisit :mrgreen:.

Plus sérieusement, quand le débat à commencé (avant la création de ce topic ^^), on avait déjà à peu près fixé que le Soleil était le corps céleste qui correspondait le mieux à Haruhi, si on se limitait au système solaire. Donc, disons que ici, le terme de planète est à prendre dans un sens large, disons comme un néophyte qui l'assimilerais à un corps céleste quelconque =). Et personnellement, je trouve que le titre de topic "Et si Haruhi était une planète..." a une meilleure accroche que "Et si Haruhi était un corps céleste quelconque...", non ? x) Et c'est quand même un truc à prendre en compte quand tu crée un sujet sur internet ;). D'autant que là, il n'est vraiment que semi-mensonger ^^.

EDIT : Après avoir vu le post de Trit', effectivement, "Et si Haruhi était un astre..." collerait mieux ^^.
Titre: Re : Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Sedeto le 06 novembre 2010, 17:39:06
C'est très intéressant tout ça, mais juste un truc : Le Soleil n'est pas une planète.

'me semble y avoir une inadéquation entre le titre du topic et son contenu, si on regarde vos postulats les plus récents.
Trouve m'en un mieux, je le changerai  ;D je suis partie des premières réflexions de Nirnae... Même si vous avez évolué après.
Et c'était pour faire parallèle avec "si haruhi était un fruit" !
Titre: Re : Re : Si Haruhi était une planète...
Posté par: Ziassan le 06 novembre 2010, 17:43:01
Nouveau titre : "Si Haruhi était un astre..."

Lis au moins les réponses les plus courtes si le sujet ne t'intéresse pas~
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Alucard le 06 novembre 2010, 18:45:58

Perso, je trouve que Vénus correspond bien à Mikuru :)
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Nirnae le 06 novembre 2010, 19:01:30
Enfin quelqu'un de mon avis  :hh:
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Audrey Azura le 06 novembre 2010, 20:38:32
A priori, ça serait ce qu'on pourrait choisir, oui... Mais pas entant que déesse de l'amour et de la beauté, mais par rapport au fait qu'elle représente bien son cas de voyageur temporelle car la planète tourne à l'envers ^^. Y en a d'autres qui seraient d'accord pour retenir ? x)
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: miawtthias le 07 novembre 2010, 00:54:42
Audrey > Va pour la Lune pour Yuki, après tout la température sur ça face cachée est bien froide :)
Sinon pour la partie scientifique, je pense qu'on attends tous avec impatience les résultats du LHC, j'ai un faible pour la théorie classique mais j'ai le pressentiment que c'est la théorie des cordes (ou un autre modèle on peut toujours rêver) qui sera validée au final. Et puis pour défendre un peu la théorie des cordes je rajouterais juste que c'est une théorie relativement jeune par rapport à la théorie classique, et le fait qu'elle n'explique pas un grand nombre de chose pour l'instant est surement directement lié à cela. (Ah et merci pour la correction, j'avoue que ça fait un moment que j'ai lu des trucs sur le sujet et je ne l'ai malheureusement pas vu en cours)

Trit' > Oui je sais bien mais c'était pour bien montrer le côté énergique de la déesse, car je ne la trouve pas franchement gazeuse...
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: bussiere le 07 novembre 2010, 01:02:22
Charles Trénet * Le soleil a rendez vous avec la lune * M6 (http://www.dailymotion.com/video/x7p2dl)

Bussiere
trenet c'est bien
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Audrey Azura le 07 novembre 2010, 01:08:47
miawtthias > En effet, je n'avais pas penser à ce détail sur la Lune en plus x). Donc c'est très bien ^^.
Pour ce qui est des récentes théories, je ne sais pas bien laquelle pourrait être la plus solide. Je dois avouer que, d'un, je ne les connais pas toute, et de deux, celle que je connais, ce n'est que très imparfaitement x). Mais je pense que l'on se situera plus sur un une théorie qui en englobera plusieurs, afin d'expliquer le plus de choses, et non pas de laisser inexpliquées certaines choses qui l'était avant ^^. Après, à quoi ressemblera cette théorie... Rendez-vous dans 50 ans x). Toujours est-il que je suis aussi extrêmement impatient de voir les résultat du LHC ^^.

bussiere > Hum... Du Haruhi x Yuki... Ca tombe bien, c'est ce que j'ai sur ma dédicace \o/.
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Trit' le 07 novembre 2010, 01:14:23
Citation de: miawtthias
Audrey > Va pour la Lune pour Yuki, après tout la température sur ça face cachée est bien froide :)

Face nocturne, pas cachée : quand c'est la Nouvelle Lune, la face cachée est orientée vers le Soleil (http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Moon_phases_00.jpg) et c'est elle qui cuit...

Citation de: miawtthias
Trit' > Oui je sais bien mais c'était pour bien montrer le côté énergique de la déesse, car je ne la trouve pas franchement gazeuse...

Disons que ça serait plutôt embarrassant dans son cas... (Pardon...  :)) )
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Corti le 07 novembre 2010, 08:24:22
Sujet 1 : Vénus pour Mikuru, ça me semble bien. Mais... Pas une proposition pour Itsuki ? Je suis déçu :(

Sujet 2 : N'empêche, je me demande à quoi tourne les scientifiques parfois. Parce que le boson de Higgs, c'est culte quand même. Hop, pour expliquer l'origine de la masse, ben, on cherche une particule qui donne la masse aux particules. Logique.
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Le Mamelouk le 07 novembre 2010, 10:46:54
Itsuki is in uranus. Comprendra qui pourra.
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Nirnae le 07 novembre 2010, 13:36:35
La lune pour Yuki ? Pourquoi pas ça m'as  l'air bien  :hh:
Titre: Re : Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Audrey Azura le 07 novembre 2010, 15:57:26
Sujet 1 : Vénus pour Mikuru, ça me semble bien. Mais... Pas une proposition pour Itsuki ? Je suis déçu :(


Itsuki... Itsuki... J'y réfléchissais justement, mais j'ai un peu de mal à voir ^^'. A la rigueur Mars, parce qu'elle est rouge x). Ouais, en fait, pourquoi pas Mars... Rouge, on a eût plein de théorie dessus, on la connaît en surface mais toujours pas en profondeur. Il manque juste le sourire, mais je croit qu'on aura du mal à trouver une planète souriante :mrgreen:.

Sujet 2 : N'empêche, je me demande à quoi tourne les scientifiques parfois. Parce que le boson de Higgs, c'est culte quand même. Hop, pour expliquer l'origine de la masse, ben, on cherche une particule qui donne la masse aux particules. Logique.


C'est quand même super simpliste ta manière de présenter les choses, Corti. Ce qu'il se passe, en fait, c'est qu'on a un modèle, appelé le modèle standard, qui édit un certains de nombre de particules (ne me demandait pas comment, je ne suis pas encore assez au point ^^'. Je vais peut-être aller faire quelque recherche, j'éditerais mon post après ;)), dont le boson de Higgs. Donc, en gros, on le cherche pour voir si le modèle standard est valide ou pas (bon, j'i déjà donné mon avis sur le sujet par ailleurs x)).

Après, quand au côté "tordu", je trouve qu'imaginer que la matière, si on la considère à un niveau microscopique, se comporte également comme une onde, je trouve ça aussi très tordu. Et pourtant, c'est ce qui sort des théories quantiques, et on a démontré maint fois que ça marchait (cf la dualité onde-corpuscule (http://fr.wikipedia.org/wiki/Dualit%C3%A9_onde-corpuscule) et le schéma de dispersion de la lumière en fonction du nombre de photons (http://fr.wikipedia.org/wiki/Dualit%C3%A9_onde-corpuscule#Mise_en_.C3.A9vidence_de_la_dualit.C3.A9) (figure 4)).
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Nirnae le 07 novembre 2010, 16:27:25
Sujet 2 : N'empêche, je me demande à quoi tourne les scientifiques parfois. Parce que le boson de Higgs, c'est culte quand même. Hop, pour expliquer l'origine de la masse, ben, on cherche une particule qui donne la masse aux particules. Logique.


C'est quand même super simpliste ta manière de présenter les choses, Corti. Ce qu'il se passe, en fait, c'est qu'on a un modèle, appelé le modèle standard, qui édit un certains de nombre de particules (ne me demandait pas comment, je ne suis pas encore assez au point ^^'. Je vais peut-être aller faire quelque recherche, j'éditerais mon post après ;)), dont le boson de Higgs. Donc, en gros, on le cherche pour voir si le modèle standard est valide ou pas (bon, j'i déjà donné mon avis sur le sujet par ailleurs x)).

Après, quand au côté "tordu", je trouve qu'imaginer que la matière, si on la considère à un niveau microscopique, se comporte également comme une onde, je trouve ça aussi très tordu. Et pourtant, c'est ce qui sort des théories quantiques, et on a démontré maint fois que ça marchait (cf la dualité onde-corpuscule ([url]http://fr.wikipedia.org/wiki/Dualit%C3%A9_onde-corpuscule[/url]) et le schéma de dispersion de la lumière en fonction du nombre de photons ([url]http://fr.wikipedia.org/wiki/Dualit%C3%A9_onde-corpuscule#Mise_en_.C3.A9vidence_de_la_dualit.C3.A9[/url]) (figure 4)).


Quand est ce que vous commencerez a parler français ? ^^ Je comprend rien : T_T
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Alucard le 07 novembre 2010, 18:31:32

Juste en passant, y'a un de vous qui sait me dire pourquoi mon stylo tombe sur mon plancher quand je le lâche si vraiment la gravité n'existe pas ?

Simple curiosité ....
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Audrey Azura le 07 novembre 2010, 19:24:47
Bon, je te dis rapidement commet je perçois la chose, mais ça peut-être amené à des rectification future (je vis en parler avec mes profs, vous aurez surement une réponse plus précise dans la semaine ^^).

Alors, en gros, de la manière dont je vois les choses, en gros, pour toi, dans ta manière de voir le monde, de l'appréhender, effectivement, le stylo tombe sur le sol. Mais c'est en gros une simplification, une vision de ton esprit de manière à ce que tu puisse comprendre et appréhender le monde d'une manière qui est satisfaisante à toi humain. En réalité, derrière, il y aurait un mécanisme beaucoup plus complexe, mais qui nous ait caché par l'illusion que notre cerveau crée de la réalité ^^.

C'est ce que je peux dire pour le moment, mais, comme déjà dit, ce sera surement sujet à des modifications dans peu de temps ^^.
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Ziassan le 07 novembre 2010, 19:38:00
C'est bien beau tout ça, mais depuis quand c'est une découverte que nous avons tous une vision propre du monde. Que quand on parle d'un carré, d'angles, etc. on ne visualise peut-être pas du tout la même chose, qu'on ne voit peut-être pas le rouge, le bleu, le violet, etc. pas de la même manière ?

C'est un fait évident, et ce depuis toujours. Si on ne le relève pas plus que ça c'est qu'au final, ben... ça ne change rien.
Ce qui compte ce sont les repère que l'on pose pour communiquer, la manière dont chacun perçoit les choses est sans importance puisque de toute manière on y aura jamais accès, c'est le propre de l'individu.

Une chose est ainsi définie par la moyenne de toutes les visions de l'humanité, de ceux qui l'observent. Une chose n'existe donc pas si elle n'est pas observée.

Depuis le début c'était classé ce débat, d'où ma citation de Koizumi à propos du Clown au bord d'une falaise. Leur discussion à ce moment là dans la voiture est la parfaite illustration du problème. C'est là qu'on se rend compte que Kyon est quelqu'un d'éclairé, il ignore avec dédain le puit sans fond philosophique qu'aborde Koizumi.
Personnellement je suis plus du genre à me casser la tête avec ce genre de problème, mais pour l'instant je vois surtout de la branlette intellectuelle plus qu'autre chose, désolé~
Je suis le premier à m'enliser dans ce genre de chose vraiment, donc je me sens un peu hypocrite de râler à ce propos, m'enfin bon.


C'est aussi utile de tourner en rond dans cette logique que de creuser un trou le jour et le reboucher la nuit. Sauf qu'on n'y gagne pas même en force musculaire, et que c'est toujours amusant de philosopher dans le vide.
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Rochois le 07 novembre 2010, 19:48:03
Au passage, s'il n'y a pas de force de gravité il n'y a pas d'univers et pas de philosophe. :3
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Audrey Azura le 07 novembre 2010, 19:58:13
Ziassan, c'est pas que j'aime pas ton ton sarcastique, mais en fait, ce que tu dis et ce que l'on dit n'a rien à voir x). Je ne dis pas que chacun a sa propre vision. Ca, c'est évident. D'ailleurs, on peut même presque dire que ça a été scientifiquement théorisé par le quantique, car il est dit que l'observateur influe sur le résultat de l'expérience (c'est quand même lui qui va décider quand et où on mesurera la donné ^^).

Non, ce que je disais c'est que TOUT les humains, sans exceptions, vivent dans un monde pas totalement vrai. Non pas de leur, mais parce que leur esprit (ou leur cerveau, si tu veux un terme plus pragmatique) ne peut simplement pas envisager toute les composantes qui se cachent derrière l'Univers. En gros, quand on reçoit une informations, on la réinterprète en éliminant certaines informations de manière à ce qu'elle nous soit compréhensible. Tu me diras, c'est peut-être évident pour toi, sauf que jusqu'à présent, on avait pas eu besoin de l'inclure dans une théorie physique. C'est là dedans justement que se situe la révolution, d'ailleurs initié par le quantique : le fait que l'on considère la réalité comme une illusion au sein même des théories scientifiques.

Après, peut-être bien que tu peux dire que c'est de la branlette intellectuelle. Effectivement, si tu veux te complaire dans notre belle conception du monde apporté par le modèle standard arrangé avec un peu de sauce quantique, et te tenant éloigné de la science tout en y jetant peut-être un coup d'oeil curieux de temps à autre parce que "c'est quand même marrant ce qu'ils font", oui, c'est totalement inutile de débattre là dessus, parce que, d'un, tu n'auras pas les éléments pour comprendre le débat, et de deux, ça ne te concerne pas, puisque c'est des remises en question de ton petit monde douillet qui est pour toi parfaitement expliqué par les théories actuelles.

Simplement, pour ma part, je ne souhaite pas rester un observateur passif. Je suis passionné par la science et tout ce qu'elle nous apporte, et encore par la volonté que l'on peut avoir de comprendre le monde. J'ai choisi la physique car c'est, pour moi, ce qui permet d'aller au coeur des choses pour voir comment le monde fonctionne. Et le truc est que, si les théories actuelles fonctionne dans beaucoup de cas (dont à peu près tous ceux de la vie courante), il y a au moins autant de phénomène qu'elle n'explique pas. C'est pour ça que la science doit avancer, chercher de nouvelle théorie. Car oui, on connaît les théories actuelles, mais on veut plus que tout expliquer ce qu'on arrive pas à expliquer. Et cela, on ne le fait pas en restant tranquillement cloîtrer dans son "je-m'en-foutisme" scientifique en se rigolant bien de tout ce que les autres peuvent avancer de plus ou moins farfelue. Car c'est ainsi qu'on avance. On va essayer une hypothèse, qui pourra être correct ou non. Mais dans tout les cas, on aura découvert quelque chose, on aura fait un petit en plus vers la compréhension de ce qu'est notre Univers. Et c'est grâce à toute ces petites avancés, grâce à ces personnes qui n'ont pas eu peur de tester des théorèmes qui semblait totalement fou aux gens de leurs époques (et qui nous semble parfois toujours fou, regardez l'avis globale sur le quantique), que l'on en est où on est aujourd'hui.

Alors, tu pourras répliquer qu'on parle de choses qui nous dépasse ou autre. Peut-être, je l'ai déjà dit, et je le redirais surement, je ne connais que très peu les théories actuel, et je suis conscient que, ne serait-ce qu'en math, mon niveau est loin d'être suffisant pour les comprendre dans leur globalité. Mais ça ne m'empêche pas de lire des livres de vulgarisations, d'en parler avec des gens qui savent plus de choses que moi, pour qu'ils m'expliquent des points que je n'ais pas pu comprendre, et même d'aller lire des articles que je sais pertinemment que je ne les comprendrais pas totalement, juste pour voir ce que je pourrais en retirer. Tout ça parce que je pense qu'il n'est jamais trop tôt pour se forger ses propres théories, sa propre vision du monde. Et mon plus grand rêve reste de tester les miennes un jour.

Rochois > Dans une vision lié à la physique classique, en effet. Mais si on s'appuie sur d'autres théories, ça me semble moins évident ^^'.
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Lewiscrook le 07 novembre 2010, 20:10:19
J'aimerais avoir de la sauce sur cette théorie quand même. Me souviens pas qu'Hawking dans son fauteuil ou l'autre coco de Science et Vie (magazine qui dit souvent de la merde, bless them) avancent ce que tu avances.
Citer
le fait que l'on considère la réalité comme une illusion au sein même des théories scientifiques.
Et on fait ça depuis un bout de temps, ça s'appelle "osef le cognitif, on va s'appuyer sur autre chose que nos yeux et nos sensations".

Sinon, pour revenir au sujet : Kyon Neptune, Koizumi Saturne, Mercure pour Yuki, Vénus pour Mikuru, et Mars pour Haruhi. Je n'ai pas grande justification à donner , à part le fait que j'ai choisi des planètes telluriques pour les filles et des gazeuses pour les garçons...
Titre: Re : Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Audrey Azura le 07 novembre 2010, 20:19:56
J'aimerais avoir de la sauce sur cette théorie quand même. Me souviens pas qu'Hawking dans son fauteuil ou l'autre coco de Science et Vie (magazine qui dit souvent de la merde, bless them) avancent ce que tu avances.

Effectivement, si tu lis mes posts, tu verras que ce que j'avance là est une théorie personnelle est imparfaite. Donc, en effet, tu ne la trouveras dans aucune revue scientifique ou même de vulgarisation scientifique, et encore moins dans une thèse d'un chercheur reconnu x).

Et puis, pour ce que tu dis du "osef le cognitif...", et ben, en fait... Nan... On est dans un paradigme scientifique qui mets plus en avant l'expérimentale que la théorie (contrairement aux grecs, par exemple, qui faisait passer la théorie avant l'expérimentale ^^). La théorie n'est là que pour expliquer l'expérimentale. Donc, au contraire, on se repose que sur nos yeux et nos sensations, et ensuite on réfléchit. Et justement, et ça a commencé avec les débuts du modèle standard (avec le "la matière est principalement constitué de vide), amélioré par le quantique, mais on s'est bien dit merde, nos sens nous trompe parfois quand au réalité physique. Dans ma théorie personnelle, je ne fais qu'extrapoler.

Enfin, pour les planètes et le sujet... Pourquoi les filles serait les planètes telluriques et les garçons les planètes gazeuses ? Pas très convaincant, je trouve ^^'.
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Lewiscrook le 07 novembre 2010, 20:31:03
Citer
Pas très convaincant, je trouve .
Oui, j'allais dire cela...

Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Rochois le 07 novembre 2010, 20:34:27
Rochois > Dans une vision lié à la physique classique, en effet. Mais si on s'appuie sur d'autres théories, ça me semble moins évident ^^'.
Je réponds par la fin ^^. Euh non, vu que, pour le coup, ça marche pour notre monde (et probablement 95% de l'univers à part trou noir)/(enfin sauf si ils ont enfin prouvé, véritablement, que des particules peuvent sortir des trous noirs (et dans ce cas j'irais de suite chercher la publication)).

Après pour le coup de la simplification au niveau du stylo qui tombe à cause de la pesanteur. Je dirais juste que notre cerveau est capable de voir le stylo (même si c'est avec un léger retard), de ressentir la dite force de pesanteur et d'associé les deux. Après y a pas de mécanisme complexe sous-jacent à cette chute (l'hypothèse la plus simple étant vérifié depuis longtemps).

La théorie n'est là que pour expliquer l'expérimentale. Donc, au contraire, on se repose que sur nos yeux et nos sensations, et ensuite on réfléchit.
Je vais te recadrer ta pensée scientifique, parce que la tu m'as sorti une horreur parfaitement abominable.
L'expérimentale est créé pour vérifier la théorie, sans une théorie préalable tu n'avanceras pas (genre tu vas pas faire sauter des trucs au pif dans l'attente que ça te fournisse matière a pensé). Sans réflexion, tu ne peux pas forger ta théorie et créer des protocoles expérimentaux qui te prouveront que tu as raison ou que tu as tort.
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Nirnae le 07 novembre 2010, 20:39:07
Et dire que tout ça est parti de ma signature  o_O
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Nautawi le 07 novembre 2010, 20:41:18
Et dire que tout ça est parti de ma signature  o_O
Allez, change de signature pour qu'on débute un nouveau débat. :D
Titre: Re : Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Audrey Azura le 07 novembre 2010, 20:50:31
Citer
Pas très convaincant, je trouve .
Oui, j'allais dire cela...

A propos de ce que j'ai dit c'est ça ? Bah, e n'ai fais qu'exposer ce que je pense, libre à toi de me croire ou pas.

Après pour le coup de la simplification au niveau du stylo qui tombe à cause de la pesanteur. Je dirais juste que notre cerveau est capable de voir le stylo (même si c'est avec un léger retard), de ressentir la dite force de pesanteur et d'associé les deux. Après y a pas de mécanisme complexe sous-jacent à cette chute (l'hypothèse la plus simple étant vérifié depuis longtemps).

Oui, bien sûr, je ne dis pas que le théorème de la gravitation n'a pas été montré de nombreuse fois... Par les expérience que l'on a pu mettre en place pour la vérifier. Simplement, la science avance, et, actuellement, on se rend compte que quand même, la gravitation, c'est un peu une fouteuse de merde, quand même. Donc on cherche des théories alternative, qui permettrait d'expliquer ces phénomènes sans avoir recours à elle. C'est pour ça que j'ai dit que c'était pas évident. Et du coup, si on admet que la théorie de la gravitation peut n'être qu'une bonne approximation, pourquoi on ne pourrait avoir quelque chose de plus complexe derrière cette simple chute ?

La théorie n'est là que pour expliquer l'expérimentale. Donc, au contraire, on se repose que sur nos yeux et nos sensations, et ensuite on réfléchit.
Je vais te recadrer ta pensée scientifique, parce que la tu m'as sorti une horreur parfaitement abominable.
L'expérimentale est créé pour vérifier la théorie, sans une théorie préalable tu n'avanceras pas (genre tu vas pas faire sauter des trucs au pif dans l'attente que ça te fournisse matière a pensé). Sans réflexion, tu ne peux pas forger ta théorie et créer des protocoles expérimentaux qui te prouveront que tu as raison ou que tu as tort.

Ou pas... De nombreuse théorie parte de l'expérimentale. Voir une de celle dont on parlait ci-dessus : la dualité onde-particule. des gens qui étudiait la lumière, donc faisait des expériences dessus. Et c'est pas les expériences que certains en ont déduit que la lumière était une onde, d'autre qu'elle était une particule. Finalement, après une bonne dose de réflexion, De Broglie, il me semble, a finalement dit que c'était les deux.

Donc effectivement, j'y suis allé un peu fort (mais en même temps, le coup de "de toute manière, la science, ça sort que de l'imagination des scientifique sans avoir rien à voir avec la réalité" que j'ai compris (peut-être à tord) chez Lewis m'a un peu irrité ^^'). Dans la science actuelle, on revient sur un dialogue entre l'expérimentale et le théorique, l'un tentant d'expliquer l'autre, l'autre tentant de prouver l'un ^^. Mais dans tout les cas, on reste sur un modèle assez sensitif ^^.
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Nirnae le 07 novembre 2010, 21:06:20
Quand le debat sera clos je changerai ma signature en conséquence de ce qui aura été dit sur ce sujet ;)
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Alucard le 07 novembre 2010, 21:07:59
Mais c'est en gros une simplification, une vision de ton esprit de manière à ce que tu puisse comprendre et appréhender le monde d'une manière qui est satisfaisante à toi humain.

sauf que perso, je m'en tape un peu que le stylo tombe ou s'envole xD Donc ce serait tout autant satisfaisant de constater l'effet contraire ( qu'il s'envole ), je dirais même que ce serait + fun de constater ça ^^

Mais y'a une chose que j'ai apprise : c'est que sans la gravité, Yuki s'écraserait sur Kyon (la lune sur la Terre  ;p ) et que ce serait le foutoir dans le système solaire.

Et dire que tout ça est parti de ma signature  o_O

Signature qui n'est d'ailleurs pas juste parce que tu associes toujours notre déesse à Jupiter....   ;)

Edit : c'est bien ^^
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Rochois le 07 novembre 2010, 21:08:27
Ou pas... De nombreuse théorie parte de l'expérimentale. Voir une de celle dont on parlait ci-dessus : la dualité onde-particule. des gens qui étudiait la lumière, donc faisait des expériences dessus. Et c'est pas les expériences que certains en ont déduit que la lumière était une onde, d'autre qu'elle était une particule. Finalement, après une bonne dose de réflexion, De Broglie, il me semble, a finalement dit que c'était les deux.
Relis toi tu me donnes des arguments.
Les mecs qui étudiaient la lumière, comment crois-tu qu'ils aient élaboré leurs protocoles expérimentaux ? Ils ont établi une théorie, l'ont testé, se sont aperçu qu'elle n'était pas vrai (par exemple je connais pas ce cas précis). Et avec les résultats de leurs expériences, ont remis la théorie dans "l'axe". Ensuite il n'est pas interdit de réinterprété des résultats ou que les scientifiques qui ont fait ces expériences n'aient pas réussi à en retiré toute la substance.  En science, tu pars toujours d'une hypothèse que tu testes et c'est la base du raisonnement scientifique. Répondre "ou pas" à ça, prouve juste que tu n'as pas compris ce qu'était une ré interprétation d'expérience, ce qu'était une expérience, ni même ce qu'était un raisonnement scientifique.
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Audrey Azura le 07 novembre 2010, 21:39:42
Ou alors tu as pas lu mon dernier paragraphe où, finalement, je prenais une position médiane ^^.

Sinon, après, si tu remarque, effectivement, pour ma part, je pars aussi de l'hypothèse vers l'expérimentation. Après, il arrive quand même que ce soit l'inverse. Il peut arriver qu'au court d'une expérience, il se passe quelque chose qui n'était pas prévu (et je ne parle pas du but premier de l'expérience. On veut tester l'hypothèse H qui induit la conséquence C pour l'expérience, mais on remarque, en plus de la conséquence C, il y a aussi eu un fait F qui s'est passé ^^). Et là, il faudra qu'on fasse une théorie pour l'expliquer ce qu'il s'est passé. D'où un départ, pour cette théorie là, de l'observation.

Oui, d'ailleurs c'est vrai que j'ai utilisé le terme d'expérience au lieu d'observation... Au temps pour moi, là, c'était vraiment une erreur de ma part. Je devais être un peu dissipé ^^'. Excuse moi donc de cela, qui doit être au final une base de notre malentendu ^^'.
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Corti le 08 novembre 2010, 00:07:10
Le mamelouk > J'ose espérer que tu as maté Rambo en VO pour la sortir celle-là.

Lewis > Oh vi, S&V dit de la merde. Tu as des exemples concrets à me proposer ? Car bon, si y'a bien un mensuel vulgarisateur qui pue la PASSION, c'est bien eux. Oui, ils sortent parfois les théories les plus abracadabrantes, sauf qu'ils pointent toujours les points forts et les faiblesses de ces dernières sans chichis. Et quand une théorie dont ils ont signalé l'existence ne fait pas ses preuves ou se révèle être fausse et bien, ils le reconnaissent et reviennent dessus en montrant où elle a échoué. Tu m'excuseras, mais difficile de faire plus scientifique comme approche. Et pour le scientifique, c'est lui (http://en.wikipedia.org/wiki/Erik_Verlinde). Tu m'excuseras, mais un type qui a une formule à son nom, on peut supposer que ce n'est pas totalement une quiche.

Rochois > Oui et non. Il y a du vrai dans ce que tu dis, sauf que si je prends la biologie, si Pasteur n'avait pas oublié ses éprouvettes, c'est pas sûr qu'on aurait trouvé les antibiotiques actuellement. Il y a des corrections de théorie certes, mais parfois, l'expérience dément tellement la théorie qu'elle finit juste à la poubelle. Et qu'il faut créer une nouvelle théorie à partir des éléments trouvés via l'expérience. C'est pas Copernic et Galilée qui vont dire le contraire. Surtout qu'à la base, il cherchait pas à prouver que la terre était plate, mais ils étudiaient juste les étoiles. Alors certes, actuellement, on a beaucoup d'avance niveau théorique par rapport à la pratique. Mais rien ne dit que les théories sont juste nulles et qu'on ne devra pas fournir un truc plus plausible.
Et concernant l'univers... Euh non, justement, on n'a pas 95% de cohérent, on a plutôt 95% de manquant. Au niveau de l'univers, s'il y a bien un problème actuellement, c'est qu'on ne sait pas où se trouve 95% de la masse et du contenu de l'univers. Ah ouais, on l'a rangé dans la masse sombre/matière sombre. Dans le genre fourre-tout qui n'explique rien et qu'on peine actuellement à définir, paye ton exemple...
Titre: Re : Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: miawtthias le 08 novembre 2010, 00:35:37
Sinon, pour revenir au sujet : Kyon Neptune, Koizumi Saturne, Mercure pour Yuki, Vénus pour Mikuru, et Mars pour Haruhi. Je n'ai pas grande justification à donner , à part le fait que j'ai choisi des planètes telluriques pour les filles et des gazeuses pour les garçons...
En tant que garçon je me sens offusqué.
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Trit' le 08 novembre 2010, 01:14:22
Citation de: Corti
S'il y a bien un problème actuellement, c'est qu'on ne sait pas où se trouve 95% de la masse et du contenu de l'univers. Ah ouais, on l'a rangé dans la masse sombre/matière sombre. Dans le genre fourre-tout qui n'explique rien et qu'on peine actuellement à définir, paye ton exemple...
Il existe des théories alternatives qui tentent d'expliquer la masse de l'Univers sans recourir aux matière noire et énergie sombre (MOND, par exemple), mais elles sont vivement débattues... Visiblement, même les chantres de la remise en question permanente ont du mal à revoir leurs certitudes. Ou alors, ces théories alternatives ont encore trop de failles pour remplacer officiellement celles déjà en vigueur.
Titre: Re : Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Rochois le 08 novembre 2010, 19:09:44
Euh non, justement, on n'a pas 95% de cohérent, on a plutôt 95% de manquant. Au niveau de l'univers
Je t'arrête (fail communicatif, excuse moi), j'avais dit au niveau du monde c'est à dire notre monde, la terre.

Par contre ce que tu dis sur Pasteur est faux, c'est justement un très grand théoricien de la biologie et de la chimie de plus ses expériences étaient toujours dirigées très à propos.

En fait j'ai l'impression que vous n'avez pas compris ce que j'essaye de dire (je m'exprime mal ou alors que vous survolez trop mes post) : En science l'hypothèse (et donc la théorie) précède toujours l'expérience qui à pour but de la démontrer. Dans le cas ou l'expérience démontre le contraire, la théorie est fausse (de plus en plus rare aujourd'hui) et on peut reconstruire effectivement une théorie à partir de ces expériences. Maintenant il est extrêmement rare que les précédentes expériences suffisent en elles- mêmes à prouver la nouvelle théorie,  il faut donc recommencer des protocoles expérimentaux et ainsi de suite.
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Mop le 08 novembre 2010, 19:25:10
Petite précision subtile : une expérience ne démontre pas une théorie, elle peut seulement la contredire : si une expérience ne rend pas les résultats prévus par la théorie, on est sûr (sous réserve que le protocole expérimental soit valide) que la théorie est fausse. Dans le cas contraire, on ne peut rien dire (mais c'est vrai que ça nous donne quand même un peu confiance dans la théorie).
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Rochois le 08 novembre 2010, 19:27:17
Petite précision subtile : une expérience ne démontre pas une théorie, elle peut seulement la contredire : si une expérience ne rend pas les résultats prévus par la théorie, on est sûr (sous réserve que le protocole expérimental soit valide) que la théorie est fausse. Dans le cas contraire, on ne peut rien dire (mais c'est vrai que ça nous donne quand même un peu confiance dans la théorie).
Arg oui merci >_<. Énorme fail de ma part sur ce coup la.
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Audrey Azura le 08 novembre 2010, 20:16:56
Hum... Ouais, bon ça me semble, cohérent, et comme il semble que je sois seul... Tut mir leid, sumimasai and sorry, il semble que je me sois trompé ^^. A croire que mon prof de philo m'aurait menti :mrgreen:.

Bon, voilà, en tout cas, j'ai appris quelque chose en plus aujourd'hui. Je mourrais moins bête ce soir :mrgreen:.
Titre: Re : Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Shark le 08 novembre 2010, 20:45:22
Hum... Ouais, bon ça me semble, cohérent, et comme il semble que je sois seul... Tut mir leid, sumimasai and sorry, il semble que je me sois trompé ^^. A croire que mon prof de philo m'aurait menti :mrgreen:.

Bon, voilà, en tout cas, j'ai appris quelque chose en plus aujourd'hui. Je mourrais moins bête ce soir :mrgreen:.

Je suis content de t'avoir connu. Sinon je suis d'accord cela me semble cohérent.
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: miawtthias le 08 novembre 2010, 22:52:58
J'ai un peu de mal a croire qu'il vous a fallu tant de temps pour en arriver là. Mais bon.

Et sinon, quelqu'un a une interprétation pour les anneaux de saturne ou les satellites autres que la lune ?
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Trit' le 08 novembre 2010, 23:52:49
Citation de: miawtthias
Et sinon, quelqu'un a une interprétation pour les anneaux de saturne ou les satellites autres que la lune ?
À quel propos ? Dans nos délires haruhistes ou pour de vrai ?
Titre: Re : Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Rochois le 09 novembre 2010, 00:16:09
il semble que je sois seul...
Imagine que tu es chercheur. Même si tu es seul dans ta théorie, que tout les mecs de ton labo pensent que tu as tort et quand bien même si ils avanceraient des arguments fallacieux pour tenter de te convaincre; ne perds jamais de vu que c'est pas parce que ils sont 300 à gueuler fort qu'ils ont forcément raison. Seuls comptent les résultats d'expériences et la juste interprétations de ceux-ci.

Donc c'est pas parce que tu es seul que tu as tort. C'est parce que tu faisais une mauvaise analyse de la situation. Et t'as pas absolument besoin de t'excuser.
Et les profs ne sont pas omniscients (surtout un prof de philo qui parle de sciences...*).

*méchant et gratuit, oui oui.
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Nirnae le 09 novembre 2010, 08:12:08
Alors globalement pour le moment on a décidé qui était quoi ? (Parce que vos histoires métaphysique j'y comprend rien  T_T)
Titre: Re : Re : Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: bussiere le 09 novembre 2010, 09:12:33
il semble que je sois seul...
Imagine que tu es chercheur. Même si tu es seul dans ta théorie, que tout les mecs de ton labo pensent que tu as tort et quand bien même si ils avanceraient des arguments fallacieux pour tenter de te convaincre; ne perds jamais de vu que c'est pas parce que ils sont 300 à gueuler fort qu'ils ont forcément raison. Seuls comptent les résultats d'expériences et la juste interprétations de ceux-ci.

Donc c'est pas parce que tu es seul que tu as tort. C'est parce que tu faisais une mauvaise analyse de la situation. Et t'as pas absolument besoin de t'excuser.
Et les profs ne sont pas omniscients (surtout un prof de philo qui parle de sciences...*).

*méchant et gratuit, oui oui.

Summon Arthur Schopenhauer :
Citer
Pour s’extraire de ce comportement, il suffit de formuler un jugement correct : cela revient à dire qu’il faut réfléchir avant de parler. Mais la vanité innée est souvent accompagnée par la loquacité et une mauvaise foi innée. Ils parlent avant de réfléchir, et même lorsqu’ils se rendent compte plus tard que leur position est fausse, ils essaieront de faire en sorte de paraître que ce n’est pas le cas. L’intérêt dans la vérité qu’on aurait pu croire leur seul motif lorsqu’ils déclarèrent leur proposition vraie, doit céder le pas à l’intérêt de la vanité : la vérité est fausse et ce qui est faux paraît vrai.
Il est pourtant quelque chose qui peut être dit sur cette mauvaise foi, sur ce fait de persister à soutenir une thèse qui paraît fausse, même pour nous-mêmes : nous sommes souvent initialement convaincus de la validité de notre propos, mais les arguments de notre adversaire semblent les réfuter. Si nous abandonnons immédiatement notre position, nous pourrions nous rendre compte par la suite que finalement nous avions raison et que c’était la preuve adversaire qui était fausse. L’argument qui nous aurait sauvé ne nous est pas venu sur le moment. C’est donc de là que découle cette maxime que d’attaquer un contre argument quand bien même celui-ci nous paraît criant de vérité, en espérant que celle-ci n’est que superficielle et qu’au cours du débat un autre argument nous viendra qui pourra endommager la thèse adverse ou confirmer la validité de la notre : nous sommes ainsi comme presque forcés à être de mauvaise foi, ou du moins fortement enclins à l’être. La faiblesse de l’intellect et la perversion de la volonté se soutiennent mutuellement. De là, ces joutes n’ont pas pour objectif la vérité mais une thèse, comme s’il s’agissait d’une bataille pro aris et focis poursuivie per fas et nefas. Comme expliqué plus haut, il ne peut en être autrement.

En gros il vaut mieux partir du postulat que tu as raison envers et contre tous parce que plus tards tu peux effectivement t'apercevoir que tu avais vraiment raison.

Bussiere
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Audrey Azura le 09 novembre 2010, 10:49:54
Rochois, bussiere > Effectivement, c'est pour ça que j'ai quand même commencé le débat qui a quand même était entretenu pendant près d'une page ^^. Mais après, il y a quand même une différence entre défendre ses idées et argumenter, et être borné envers et contre tous même quand c'est évident que tu as tord. Là, il y avait non seulement le côté j'étais contre tous pour défendre ma théorie (c'est fait nécessaire mais pas suffisant pour arrêter le débat, je suis totalement d'accord là dessus avec toi Rochois ^^), mais en plus, je n'arrivais pas à avoir d'argument convaincant à exposer aux lecteurs (et ceci est pour moi une condition suffisante pour s'avouer "vaincu"). Là, il y avait deux solutions : soit j'acceptais que j'avais pu me tromper et le débat s'arrêtait là sur une bonne entente ; soit je persévérais dans ma voie, quitte à utiliser une mauvaise foi totale et des arguments fallacieux, et on pouvait continuer pendant des centaines de pages, s'engueuler, voir même en venir à se détester. Personnellement, je ne sais pas pour vous, mais je n'aime pas m'engueuler avec des gens :mrgreen:.

Nirnae > Pour le moment, si tu parle du titre du topic, on en est toujours à Yuki = Lune, Kyon = Terre, Haruhi = Soleil et Mikuru = Vénus, et on cherche pour Itsuki. Mais plutôt que de crier tout le temps que tu ne sais rien et pleurer, essaie de lire et de te renseigner un peu à côté si tu comprend, voir même de poser des questions exactes sur les points que tu ne comprend pas (parce que un : "Je comprend riiiiieeeen TT" ne donne aucune indication sur comment on pourrait t'expliquer, ou alors faudrait reprendre tout le programme de physique depuis le début, et j'en ai pas bien envie, et ce n'est pas le sujet).
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Corti le 09 novembre 2010, 11:05:11
Schopenhauer ou comment expliquer simplement pourquoi les débats sur internet sont sans fin. Faut que je le note dans un coin celui-là.

C'est là qu'on se dit qu'on devrait lire les classiques plus souvent...

Et pour soutenir Audrey, c'est pas si compliqué à comprendre. D'un côté, y'a la physique classique qui décrit globalement parfaitement notre monde. Genre Newton et sa pomme, j'imagine que tu connais cette référence. Et donc la physique classique, à notre échelle d'êtres humains, est plutôt rodée vu que ça fait plusieurs siècles que des gens bossent dessus, genre Archimède était au taquet sur le sujet avant même la naissance de Jésus Christ. Cette physique est globalement compréhensible par tous et par toutes, vu qu'on la voit tous les jours à l'oeuvre.

Mais bon, de la même manière, que quand on fait le ménage, il y a toujours un coin de poussière qui résiste, y'a quelques données problématiques qui traînent en physique classique. Mais rien de trop méchant. Par contre, quand on change d'échelle et qu'on se met au niveau des planètes et des atomes, la physique classique a tendance à boguer de plus en plus.

C'est là qu'on va entrer dans le coin de la physique où les scientifiques fument de l'herbe au réveil pour pondre des explications farfelues mais cohérentes pour expliquer comment que ça marche, leur maître à tous étant Einstein qui, on le voit à sa coupe de cheveux, n'est jamais totalement redescendu de son trip.

Donc finalement, c'est juste une histoire de trips. C'est pourtant pas compliqué à comprendre :D
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: bussiere le 09 novembre 2010, 11:15:40
Corti>http://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99Art_d%E2%80%99avoir_toujours_raison (http://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99Art_d%E2%80%99avoir_toujours_raison)
A lire même si il y a des grosses techniques de fourbe.
Un jour je te parlerai de troll le jeu ou tu dois balancer un gros troll sur un forum et tu gagnes des points en fonction du nombre de reponses que tu as, tu perds des points plus tu postes et avec les regles avancées pour gérer plusieurs identités. Et notamment d'une partie mythique sur rpg.net .
http://www.criticalmiss.com/issue9/troll1.html (http://www.criticalmiss.com/issue9/troll1.html)


Bussiere
Titre: Re : Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: miawtthias le 09 novembre 2010, 11:57:42
Citation de: miawtthias
Et sinon, quelqu'un a une interprétation pour les anneaux de saturne ou les satellites autres que la lune ?
À quel propos ? Dans nos délires haruhistes ou pour de vrai ?

Dans le délire haruhiste. Ou alors va falloir renommer le sujet  :hh:
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Nirnae le 09 novembre 2010, 16:23:32
Audrey Azura -> Nan mais je voulais juste dire que en partant d'une simple signature vous partez dans des débats métaphysiques surhumains ^^
C'est space !  :goutte:

Et j'ai commencé a changer ma signature en conséquence ;)
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Mop le 09 novembre 2010, 16:28:31
Non c'est Haruhi.
Titre: Re : Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: miawtthias le 09 novembre 2010, 17:36:59
Audrey Azura -> Nan mais je voulais juste dire que en partant d'une simple signature vous partez dans des débats métaphysiques surhumains ^^
C'est space !  :goutte:

Si seulement tu savais les discussion qu'il peut y avoir dans les couloirs des fac de science (ou pire des laboratoires).

Je propose Neptune pour Itsuki car c'est la dernière planète du système solaire (pluton n'est pas une planète) tout comme Itsuki est le dernier membre à avoir rejoint la brigade SOS.
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Alucard le 09 novembre 2010, 18:52:30
Audrey Azura -> Nan mais je voulais juste dire que en partant d'une simple signature vous partez dans des débats métaphysiques surhumains ^^
C'est space !  :goutte:


ça fait pas longtemps que t'es là toi xD 


Et donc la physique classique, à notre échelle d'êtres humains, est plutôt rodée vu que ça fait plusieurs siècles que des gens bossent dessus, genre Archimède était au taquet sur le sujet avant même la naissance de Jésus Christ. Cette physique est globalement compréhensible par tous et par toutes, vu qu'on la voit tous les jours à l'oeuvre.

Mouais mais en même temps, on a cru que la Terre était le centre de l'univers et que le soleil lui tournait autour pendant un sacré bail ....


Mais bon, de la même manière, que quand on fait le ménage, il y a toujours un coin de poussière qui résiste, y'a quelques données problématiques qui traînent en physique classique. Mais rien de trop méchant. Par contre, quand on change d'échelle et qu'on se met au niveau des planètes et des atomes, la physique classique a tendance à boguer de plus en plus.

C'est là qu'on va entrer dans le coin de la physique où les scientifiques fument de l'herbe au réveil pour pondre des explications farfelues mais cohérentes pour expliquer comment que ça marche, leur maître à tous étant Einstein qui, on le voit à sa coupe de cheveux, n'est jamais totalement redescendu de son trip.

Donc finalement, c'est juste une histoire de trips. C'est pourtant pas compliqué à comprendre :D

Tout à fait ^^ Pour vous dire, j'avais lu un truc qui semble si logique quand on y réfléchi .....   Vous savez sûrement qu'Einstein a affirmé qu'on ne peut pas dépasser la vitesse de la lumière et aussi que la seule raison pour laquelle on voit un objet (quelqu'il soit), c'est que des "grains" de lumière le frappe (aie) puis arrive jusqu'à nos mirettes.

Donc l'hypothèse suivante m'a fait sourire : et si tout simplement, les objets qui vont plus vite que la lumière étaient invisibles car la lumière leur court après sans les rattraper et donc, ne peut pas transporter l'information de leur couleur à nos yeux ?
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Nirnae le 11 novembre 2010, 10:23:00
Je pense qu'il va etre necessaire de encore changer le nom de ce topic non ?
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: Nirnae le 11 novembre 2010, 19:40:50
Résultat on a toujours pas trouvé pour Itsuki , a moins que j'ai loupé quelque chose
Titre: Re : Si Haruhi était un astre...
Posté par: miawtthias le 11 novembre 2010, 22:01:21
J'avais proposé Neptune car c'est la dernière planète du système solaire tout comme Itsuki est le dernier membre à avoir rejoint la brigade.