Forum Haruhi

L'univers de Haruhi Suzumiya => Généralités => Discussion démarrée par: thesmallgamers le 29 mars 2011, 19:23:22

Titre: [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: thesmallgamers le 29 mars 2011, 19:23:22
/!\ATTENTION SPOIL ROMAN/!\

Bonjour,

J'ai un petit peu réfléchi sur quelle théorie à mettre en avant en premier, et mon choix s'est tout simplement porté sur une de mes théories préférées, qui n'est en fait qu'une bivalence de la divinité Kyon/Haruhi remise au goût du jour. Cette théorie, celle de la divinité circulaire, n'est à vrai dire pas vraiment originale, ni tout à fait commune.

On le sait, des discussions vives ont lieu sur qui, exactement, de Kyon, ou d'Haruhi, est le vrai Dieu – que le terme Dieu soit fanon, il n'empêche que nous l'utiliserons par souci de facilité en lieu et place de possibilité d'évolution, tempête temporelle, ou de reality warper. La théorie Haruhiste se base sur ce qui nous est présenté par l'ensemble des factions, entendu au moins qu'elles ne mentent pas au moins sur le point particulier de la divinité d'Haruhi, et sur un certain nombre d'utilisation évidente d'un pouvoir surnaturel par Haruhi. Le Kyonisme tire sa légitimité dans un certain nombre de théorie, quelque fois incompatibles entre elles ; que Kyon ait consciemment donné ses pouvoirs à Haruhi ou soit inconscient de ses capacités ; que les factions le sachent, le cachent, ou l'ignorent ; que le transfert ait été permanent ou juste temporaire. Le Kyonisme est rasséréné par ce qui est perçu comme des incohérences dans la position Haruhiste officielle, de la fin d'Endless 8 à la position officielle de Tachibana Kyouko, qui est : Avec ton aide à toi, Kyon, et la participation de Sasaki, il est possible de transférer les pouvoirs d'Haruhi dans Sasaki. Entendu, encore une fois, que l'esper de l'anti brigade sos n'est pas déformé la vérité à son propos.

Cette distinction fait l'impasse sur quelque chose de troublant, néanmoins. C'est oublier la nature même des pouvoirs de Haruhi ou de Kyon.

Il a été démontré que ce pouvoir avait la capacité de changer le passé, c'est-à-dire de se tenir hors du temps et de pouvoir provoquer des changements rétroactifs. L'exemple le plus marquant est ce que Yuki a fait dans la Disparition, changeant le passé du monde sur une année entière. Si la théorie présentée par Itsuki à les moindres accents de réalité, le monde lui-même fut créé, ou recréé, au moment de l'explosion d'information d'Haruhi 4 ans plus tôt.

Maintenant, faisons une supposition. Cette supposition est celle sur laquelle le raisonnement peu pêcher, et la seule supposition réellement nécessaire ; en la faisant, des millions de Yukiiste, d'Istukiste, et de Mikuriste à travers le monde se lève pour m'égorger. Faisons là tout de même, car elle est intéressante pour la démonstration, et elle donne tout son poids à un certain esthétisme que j'espère, vous apprécierez.

Supposons que Haruhi et Kyon s'aiment. Supposons qu'ils soient littéralement faits l'un pour l'autre. Supposons même, dans une forme plus faible mais suffisante, qu'un seul des deux ait été fait pour l'autre.

Peu importe que Haruhi ait souhaité quelqu'un capable de la comprendre et de lui tenir tête, ou que Kyon ait souhaité quelqu'un pour apporter de l'excitement dans sa vie. L'important, c'est qu'à partir de ce moment, la seconde personne est devenu la plus importante personne du monde pour la première ; une personne, littéralement faite pour elle, nécessitant une volonté libre de part la nature même du souhait, mais d'une personnalité parfaitement compatible.

La boucle commence au moment où il y a un transfert de pouvoir. Que Kyon ait donné ses pouvoirs à Haruhi ou que Kyon ait récupéré des pouvoirs, la seule certitude est l'existence propre de cette compatibilité parfaite, de sorte que le premier souhait de celui qui a récupéré les pouvoirs est un renforcement de la réalité : plus spécifiquement, le souhait de l'existence de l'autre moitié, le souhait rétroactif de la conformation de la première personne de la paire à la seconde. Peu importe, réellement, que Haruhi ait souhaité rétroactivement la création de Kyon, et Kyon ait souhaité rétroactivement la création d'Haruhi ; chacun des pouvoirs se remplaçant et se soutenant l'un l'autre, pour un observateur hypothétique situé à l'extérieur du temps, il apparaît que les deux se sont créés mutuellement et au même moment à l'aide un pouvoir partagé. Et ça, c'est beau.

Je ne dis pas qu'il s'agit là d'une réponse parfaite à l'ensemble des problèmes de la série. Mais dès qu'on parle de transfert de pouvoir entre Kyon et Haruhi, et de (re)création de la réalité, la possibilité que ces deux là ce soit auto-crée dans une espèce simple de boucle temporelle n'est absolument pas à exclure. Et quoi de plus beau, franchement, pour tout les Kyon/Haruhi shipper qui sont là, dehors ? Voilà qui remet en perspective les réflexions autour du fait que Kyon ai été choisi par Haruhi, n'est-ce pas ?
Titre: Re : Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Nautawi le 29 mars 2011, 20:26:23
Ho ho ho~

Chers membres, vous avez lu de long et en large cette théorie (somme toute bonne, bien structuré et cohérente) et vous n'avez pas lu tous les romans sorti et/ou ne suivez que l'anime ?
Je suis au regret de vous dire : vous avez perdu. :héhé:
Titre: Re : Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Rochois le 29 mars 2011, 20:31:31
J'ai mis un joli attention spoil (parce que bon, en générale les théorie ne sont pas spoil free et les balises spoilers nuisent à la quiétude de la lecture).
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Kohaku le 29 mars 2011, 23:58:53
Dans la Disparition Yuki ne modifie pas le passé, elle crée une dimension parallèle, et dans cette dimension parallèle les gens ont un passé différent.
Et j'ai du mal à voir pourquoi Sasaki et ses potes existeraient avec ta théorie, quelle serait leur utilité ? Même l'utilité des membres de la Brigade serait limite à remettre en question.
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Trit' le 30 mars 2011, 00:35:40
Ouf... Pas le temps de me lancer dans une réponse à tout ça, mais je peux déjà dire que c'est pas mal du tout, a priori...

Je vais simplement rebondir sur ça :

Citation de: thesmallgamers
Supposons que Haruhi et Kyon s'aiment.
Dans le sens Haruhi ► Kyon, je n'en doute pas une seconde, vu tout ce qu'elle fait pour lui au fil de l'histoire (et cette scène de "Syndrome de la Montagne enneigée"). Dans l'autre sens... c'est peut-être moins conscient, mais on ne peut pas nier qu'il y a quelque chose.

Kohaku : Mikuru adulte et Yuki du 7 juillet 0 ne sont pas d'accord pour l'histoire des dimensions parallèles. Yuki "an 0" dit d'ailleurs clairement que Yuki du 18/12/3 a modifié l'espace-temps du monde actuel sur un an jusqu'à cette date.
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: thesmallgamers le 30 mars 2011, 04:31:17
Dans la Disparition Yuki ne modifie pas le passé, elle crée une dimension parallèle, et dans cette dimension parallèle les gens ont un passé différent.
Et j'ai du mal à voir pourquoi Sasaki et ses potes existeraient avec ta théorie, quelle serait leur utilité ? Même l'utilité des membres de la Brigade serait limite à remettre en question.

Non. Pour les voyageurs du temps, ce que fait Yuki est une tempête temporelle changeant les caractéristiques du Time-Plane sous-jacent (cf Big Mikuru). Si cette action peut être vue d'un point de vue quantifié du temps comme la création d'une dimension parallèle, cela ne doit pas faire oublier qu'il s'agit d'une modification profonde de la réalité de manière rétro-active, certes limitée sur une année, mais dont rien n'aurait interdit à priori l'action sur quatre ans, changeant effectivement totalement le time plane, voir l'univers, du point de vue des voyageurs du temps. A fortiori si l'univers a été créé il y a quatre ans...

Ma théorie peut se concevoir de deux façons. La première, la plus faible, est un sous-ensemble de celle présenté en haut.

La théorie circulaire faible stipule que Kyon a voyagé dans le temps, une action ayant donné ses pouvoirs à Haruhi d'une manière quelconque, et que Haruhi, avec ses pouvoirs, décida de créer Kyon. Même si elle est moins élégante que la théorie du pouvoir partagé, les causes profondes n'en restent pas moins identique. À partir du moment où une telle boucle est impliqué dans la création des pouvoirs d'Haruhi, la création d'Haruhi, et la création de Kyon, savoir de qui tient l'autre revient à répondre à la question de l'œuf et de la poule. Invalider la question pour y répondre : du Tanigawa tout craché.

Or, avec l'aide de quelques voyageurs du temps, il doit être possible de briser cette boucle temporelle et de la constituer avec quelqu'un d'autre. Remplacez Haruhi par Sasaki dans la phrase du haut, et vous verrez que ça marche toujours. Évidemment, une telle action aurait des répercussions importantes sur la personnalité de Kyon, ou même sur la forme générale de l'univers, mais on est pas à ça prêt.

Citation de: thesmallgamers
Supposons que Haruhi et Kyon s'aiment.
Dans le sens Haruhi ► Kyon, je n'en doute pas une seconde, vu tout ce qu'elle fait pour lui au fil de l'histoire (et cette scène de "Syndrome de la Montagne enneigée"). Dans l'autre sens... c'est peut-être moins conscient, mais on ne peut pas nier qu'il y a quelque chose.

Kohaku : Mikuru adulte et Yuki du 7 juillet 0 ne sont pas d'accord pour l'histoire des dimensions parallèles. Yuki "an 0" dit d'ailleurs clairement que Yuki du 18/12/3 a modifié l'espace-temps du monde actuel sur un an jusqu'à cette date.

Kyon tente tant et tant de se cacher son attirance pour Haruhi que ce n'est même pas drôle. Outre les nombreuses références à son sourire tout le long de la série, son incapacité feinte à comprendre même les indices les plus évidents concernant l'amour d'Haruhi, alors qu'il est capable de lire ses autre sentiments avec facilité, il y a la disparition, qui peut se concevoir littéralement comme une déclaration d'amour. Je fais partie de ceux qui pense que Kyon sait qu'il est amoureux d'Haruhi, mais tente très fort de ne pas y penser, ou pire, tente très fort que nous, les lecteurs, ne le sachions pas.
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Trit' le 30 mars 2011, 15:27:41
Citation de: thesmallgamers
Kyon tente tant et tant de se cacher son attirance pour Haruhi que ce n'est même pas drôle. Outre les nombreuses références à son sourire tout le long de la série, son incapacité feinte à comprendre même les indices les plus évidents concernant l'amour d'Haruhi, alors qu'il est capable de lire ses autre sentiments avec facilité, il y a la disparition, qui peut se concevoir littéralement comme une déclaration d'amour. Je fais partie de ceux qui pense que Kyon sait qu'il est amoureux d'Haruhi, mais tente très fort de ne pas y penser, ou pire, tente très fort que nous, les lecteurs, ne le sachions pas.
Il est clair que de ce côté-là, il ne s'assume pas. À cause de l'énergie débordante de Haruhi et son caractère qu'il a du mal à supporter ? Du fait de revenir sur ses certitudes et renoncements passés ? De voir son petit monde tranquille durablement chamboulé par elle, c'est évident...
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Rinchama le 30 mars 2011, 16:49:04
En fait thesmallgamers c'est Kabu ?
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Alucard le 30 mars 2011, 18:55:27

Heureusement qu'il est en vacances le Kabu sinon y'aurait une guerre de pavés ici même  :mrgreen:

Perso, ce qui m'avait étonné dans la disparition, c'est que Big Mikuru devait forcément savoir que Kyon allait se faire tirer dessus mais qu'elle a l'air toute effarée quand ça arrive....
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: thesmallgamers le 30 mars 2011, 20:23:28
Il est clair que de ce côté-là, il ne s'assume pas. À cause de l'énergie débordante de Haruhi et son caractère qu'il a du mal à supporter ? Du fait de revenir sur ses certitudes et renoncements passés ? De voir son petit monde tranquille durablement chamboulé par elle, c'est évident...
Question complexe.

Il faut commencer par faire la distinction entre ce que Kyon éprouve et ce qu'il laisse apparaître dans les écrits ou dans l'anime. Un exemple parmi d'autre est la réaction de Kyon à la fin de Live Alive, où, évidemment préoccupé  par le comportement d'Haruhi, il ne prétexte néanmoins une raison quelconque pour sortir recueillir Haruhi. Si le mensonge est évident durant cette partie, Kyon n'en reste pas moins capable de beaucoup de subtilité, comme démontré durant Lone Island Syndrome.

Il est probable qu'il a commencé par penser comme cela. Post Disappearance, néanmoins, après sa décision de s'impliquer réellement dans la vie de la brigade SOS, il est amusant de constater comment Kyon évite purement et simplement toute mention d'une attirance réelle autre que physique et transitoire. La façon dont il évite et nullifie le sujet est marquante. Le prologue du livre 9 peut être ainsi résumé par "Kyon fait semblant de ne pas avoir compris que Haruhi a des sentiments pour lui sur plusieurs dizaines de page de dialogue".

Pourquoi évite t-il ainsi le sujet ? Est-ce parce qu'il à peur de ce qu'un tel sentiment pourrait constituer pour sa vie et l'univers comme un tout ? A t-il décidé d'attendre avant de causer une action potentiellement stupide ? Sait-il quelque chose qu'il ne dit pas ? Difficile à dire avec certitude. Ce serait tellement plus simple s'il essayait activement de se convaincre, ou de nous convaincre, de son absence de sentiment envers Haruhi. Ici, seul le vide comporte une réponse.


Heureusement qu'il est en vacances le Kabu sinon y'aurait une guerre de pavés ici même  :mrgreen:

Perso, ce qui m'avait étonné dans la disparition, c'est que Big Mikuru devait forcément savoir que Kyon allait se faire tirer dessus mais qu'elle a l'air toute effarée quand ça arrive....
Dommage pour Kabu, j'espère qu'il reviendra vite. :-)

Big Mikuru ne savait pas forcément avec certitude ce qui se passerait à ce moment là. Elle a dit qu'elle n'était pas certaine de rencontrer Kyon durant le tanabata trois ans plus tôt. On revient à une distinction importante dans le voyage temporel, c'est à dire considérer le temps comme continu ou fondamentalement quantique.

Même si elle savait ce qui allait se passer, c'est de Mikuru dont on parle. Même avec de l'expérience en plus, voir Kyon dans un tel état a dû lui faire un gros choc.

A noter que le temps peut être fondamentalement continu sur un plan multidimensionnel, ce qui offrirait une solution élégante au problème. Après tout, le TPDD est le Time Plane Destruction Device, et pour en détruire à volonté, il doit y avoir plus d'un Time Plane.
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Mop le 30 mars 2011, 21:20:58
Ça spoile post-tome 9 ici ou bien ?
Titre: Re : Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Alucard le 30 mars 2011, 21:59:43
Après tout, le TPDD est le Time Plane Destruction Device, et pour en détruire à volonté, il doit y avoir plus d'un Time Plane.

Ce qui amène une question intéressante : c'est time plane détruit peuvent-ils être considérés comme des espèce d'univers parallèle ? Si oui, ça veut dire qu'à chaque voyage, ils détruisent une version de la Terre ??
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: thesmallgamers le 30 mars 2011, 22:34:24
Ça spoile post-tome 9 ici ou bien ?
Tome 9 inclus, mais seulement des révélations déjà relativement connus par les fans, et sans que la théorie ne s'appuie vraiment sur une révélation marquante de ce livre. Si on s'approche de la vérité d'un chouïa, il y a une chance pour qu'on spoile le tome 10 à l'avance ; c'est le risque des suppositions. ;)

Ce qui amène une question intéressante : c'est time plane détruit peuvent-ils être considérés comme des espèce d'univers parallèle ? Si oui, ça veut dire qu'à chaque voyage, ils détruisent une version de la Terre ??
Supposons qu'un time plane soit l'élément discret du temps.

La première différence qui vient à l'esprit entre un time plane et une dimension parallèle, dans le sens couramment acceptée du mot dimension (interprétation d'Everett, toussa), est l'illusion de temps continu. Un time plane n'est pas seulement un élément fini, contenu par lui même et indépendant ; un time plane possède aussi des relations en rapport avec la perception continue du temps qu'ont les pauvres humains, soit l'avant, le pendant, et l'après. De là, il est possible d'amener plusieurs conclusions.

Tout d'abord, à l'évidence, il ne peut exister plusieurs time plane alternatif d'un même moment continu, pas au même niveau. Il n'y a pas plusieurs passé, il n'y a pas plusieurs lundi dernier. Il pourrait à la limite avoir plusieurs futur, mais n'oublions pas que le futur est toujours le passé de quelqu'un.

Un time plane alternatif pourrait ne pas se retrouver au même moment continu, ou même ne se rattacher a aucun moment continu. Supposons l'espace temporel projeté en deux dimensions et discrétisé en un ensemble de point infiniment petit appelés time plane. Un moment continu représente une courbe dans cet espace temporel ; il n'est pas dit que d'autre courbes ne puissent pas exister reliant des time-plane alternatifs. C'est une solution élégante au problème de l'indétermination du futur posé par Mikuru. Si tout est inscrit dans la pierre, pourquoi s'embêter à manipuler Kyon ?

Dit autrement, il n'y a pas deux Lundi dans ce temps-ci. Mais prenons un autre temps, et il peut y avoir un Lundi alternatif. Un temps donné peut changer de time-plane particulier (j'imagine durant ce qui est appelé un time quake), ou même d'ensemble de time-plane.

La question qui est posé de suite, évidemment, est la question de savoir s'il existe un moment continu particulier, je dirais "principal", qui défini le "vrai" passé et le "vrai" futur. J'aurais tendance à penser que oui (sinon, à quoi bon s'embêter ?), mais tout ceci est fort spéculatif.

Il est une certitude qui, au moins, pourra te remonter le moral. De part la nature du temps, il est fort probable qu'un time plane soit la constituante infiniment petite d'un temps continu, ou la constituante la plus petite envisageable, de l'ordre du temps de Planck. Soit, en détruisant un time-plane, Mikuru ne détruit mathématiquement rien, soit elle détruit un instant ayant duré 5.10^-44 secondes, sans problème évident.

Cela veut tout de même dire que Mikuru voyage à travers le temps en faisant des trous dans la continuité. Tu m'étonnes que Yuki trouve le procédé vétuste !
Titre: Re : Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Trit' le 31 mars 2011, 00:06:29
Citation de: thesmallgamers
Tome 9 inclus, mais seulement des révélations déjà relativement connus par les fans, et sans que la théorie ne s'appuie vraiment sur une révélation marquante de ce livre. Si on s'approche de la vérité d'un chouïa, il y a une chance pour qu'on spoile le tome 10 à l'avance ; c'est le risque des suppositions. ;)
Je n'ai jamais eu l'occasion de lire le prologue du tome 10 (et je dois manifestement me remettre au 9). Tu l'as fait, toi ?

Pour la problématique temporelle... Ouf ! J'allais répondre à Alucard qu'il y avait en fait un joli bug avec cette histoire de Ryouko, mais c'était oublier l'histoire des plans temporels.

Citation de: thesmallgamers
Cela veut tout de même dire que Mikuru voyage à travers le temps en faisant des trous dans la continuité. Tu m'étonnes que Yuki trouve le procédé vétuste !
Time-Plane Destruction Device, ça porterait bien son nom, non ?
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: thesmallgamers le 31 mars 2011, 12:29:22
Je n'ai jamais eu l'occasion de lire le prologue du tome 10 (et je dois manifestement me remettre au 9). Tu l'as fait, toi ?
[...]
Time-Plane Destruction Device, ça porterait bien son nom, non ?
Le prologue du 10 est intéressant. Il montre une facette de la personnalité d'Haruhi qui s'était doucement fait jour durant les romans précédents, puis un combat épique, une discussion inquiétante, un retour victorieux, et une blague qui m'a fait réfléchir pendant quelque minutes. Tout cela en 25 pages. Si la densité d'information est la même pour les 600 autres pages des deux tomes 10, ça va être vraiment classe.

Après une certaine réflexion, j'ai été frappé par, faute d'autre mot, la grande élégance de la méthode de transport temporel de Yuki à la fin de Bamboo Leaf Rapshody. En "arrêtant le temps" à l'intérieur de cette salle, elle a fait traverser Kyon et Mikuru l'ensemble des time plane constituant le temps continu jusqu'au time plane souhaité, trois ans plus tard. Je me demande ce qu'elle ferait si on lui demandait d'aller dans le passé.
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: QCTX le 31 mars 2011, 12:59:52
Sans doute un rsync temporel avec son double du passé.
Titre: Re : Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Alucard le 31 mars 2011, 20:11:57
Tout d'abord, à l'évidence, il ne peut exister plusieurs time plane alternatif d'un même moment continu, pas au même niveau. Il n'y a pas plusieurs passé, il n'y a pas plusieurs lundi dernier. Il pourrait à la limite avoir plusieurs futur, mais n'oublions pas que le futur est toujours le passé de quelqu'un.

(...)

Dit autrement, il n'y a pas deux Lundi dans ce temps-ci. Mais prenons un autre temps, et il peut y avoir un Lundi alternatif. Un temps donné peut changer de time-plane particulier (j'imagine durant ce qui est appelé un time quake), ou même d'ensemble de time-plane.

Pour ma part, j'ai comme idée que le futur à moyen et long terme est en constante modification du fait de nos actes. Ce serait pour ça que les prédictions tombent souvent à plat d'ailleurs. Et si Mikuru (big) and co s'ennuient à faire faire des blagues à coup de chapeau et de brique à Kyon c'est justement pour changer le futur mais le hic c'est que ça réveille notre grand-père et son paradoxe ....

Donc, peut-on penser qu'il n'existe qu'une seule "route" du temps mais qu'elle est formée de sortes de légos dont on peut interchanger les pièces : peu importe que le bout de route soit rouge ou bleu, ça permet d'avancer. En d'autres termes, on pourrait changer un bout de temps en détruisant le time-plane en place et en le remplaçant par un autre time-plane en attente à côté....

Il est une certitude qui, au moins, pourra te remonter le moral. De part la nature du temps, il est fort probable qu'un time plane soit la constituante infiniment petite d'un temps continu, ou la constituante la plus petite envisageable, de l'ordre du temps de Planck. Soit, en détruisant un time-plane, Mikuru ne détruit mathématiquement rien, soit elle détruit un instant ayant duré 5.10^-44 secondes, sans problème évident.

Cela veut tout de même dire que Mikuru voyage à travers le temps en faisant des trous dans la continuité. Tu m'étonnes que Yuki trouve le procédé vétuste !

Donc à chaque fois qu'elle voyage, une mili-seconde de notre histoire se fait atomiser et elle profite pour passer par ce "trou" du temps ?
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: thesmallgamers le 01 avril 2011, 08:20:05
Pour ma part, j'ai comme idée que le futur à moyen et long terme est en constante modification du fait de nos actes. Ce serait pour ça que les prédictions tombent souvent à plat d'ailleurs. Et si Mikuru (big) and co s'ennuient à faire faire des blagues à coup de chapeau et de brique à Kyon c'est justement pour changer le futur mais le hic c'est que ça réveille notre grand-père et son paradoxe ....

Donc, peut-on penser qu'il n'existe qu'une seule "route" du temps mais qu'elle est formée de sortes de légos dont on peut interchanger les pièces : peu importe que le bout de route soit rouge ou bleu, ça permet d'avancer. En d'autres termes, on pourrait changer un bout de temps en détruisant le time-plane en place et en le remplaçant par un autre time-plane en attente à côté....
Je serais plutôt d'accord, mais j'y ajouterais deux choses :
* Tu ne remplaces jamais un time-plane seulement, mais une succession de time-plane formant un bout de route du temps.
* La simple possibilités de plusieurs futurs nécessite plusieurs route du temps. Dire deux lendemains alternatifs, c'est dire deux routes alternatives rassemblant des time-plane différents.

En accord de quoi, soit la route du temps principale possède des embranchements, sous il existe d'autre route du temps en dehors de la route principale ; les deux n'était pas incompatibles, il est possible d'avoir des embranchements et des routes secondaires non connectées.

Il existe plusieurs moyens de voir ces routes secondaires ou ces embranchements. La plus simple est encore de considérer ces routes comme des possibilités, des probabilités, des routes temporelles non réalisées. Il est possible que le but de Mikuru soit de réaliser sa route temporelle, c'est à dire de la connecter à la route principale, et que le but des autres voyageurs du temps soit de l'en empêcher.

Donc à chaque fois qu'elle voyage, une mili-seconde de notre histoire se fait atomiser et elle profite pour passer par ce "trou" du temps ?
En supposant qu'un time plane soit l'élément discret du temps, les "feuilles" dans la métaphore de la succession d'image, c'est l'interprétation la plus logique du terme "time plane destruction device". Il n'est pas dit qu'une autre définition n'existe pas pour les mots time-plane, même si pour moi, cette théorie me semble la plus évidente en considérant ce qui a été divulgué pour l'instant.

Et oui, c'est moche. Yuki a toute les raisons de trouver le procédé inélégant.
Titre: Re : Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Alucard le 01 avril 2011, 19:28:56
Il existe plusieurs moyens de voir ces routes secondaires ou ces embranchements. La plus simple est encore de considérer ces routes comme des possibilités, des probabilités, des routes temporelles non réalisées. Il est possible que le but de Mikuru soit de réaliser sa route temporelle, c'est à dire de la connecter à la route principale, et que le but des autres voyageurs du temps soit de l'en empêcher.

Le seul petit problème, c'est justement ce put*** de paradoxe du grand-père : si Mikuru a déjà réalisé sa route temporelle (la preuve, elle a le  TPDD !) pourquoi vouloir la refaire ?
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: thesmallgamers le 01 avril 2011, 21:36:49
Appliquer le temps aux actes de voyage temporel est... douteux, au mieux. Les théories pour résoudre le paradoxe du grand père vont de "le voyage temporel est impossible, donc pas de problème" à "c'est possible dans un espace multidimensionnel", ce qui résout pas grand chose. Dans ce cas précis, une solution pourrait être la présupposition d'un espace non soumis aux lois temporelles classique.

Je vais essayer d'expliquer le fond de ma pensée. Le temps s'écoule normalement dans une route temporelle (la route temporelle étant justement définie par le passage du temps), mais il n'y a pas de temps en soit même à considérer dans l'espace des time plane. La connexion de deux routes temporelles distinctes, en tant qu'acte se situant en dehors de ces routes temporelles, est un acte qui n'est pas soumis au passage du temps ; dit autrement, on peut considérer la connexion de la route A à la route B durant un time-plane particulier comme un acte ponctuel, non soumis aux considérations d'après ou d'avant.

Mikuru n'a pas encore réalisé sa route temporelle. Si little Mikuru doit réaliser sa route temporelle durant le time-plane du 18 janvier 2011, par exemple, alors, avant qu'elle ne l'ai fait, elle ne l'a pas encore fait ; c'est seulement au moment exact où elle le fera qu'elle joindra ensemble les deux routes, changeant immédiatement et rétroactivement l'histoire connu.

Et big Mikuru, alors ? Elle vient bien d'une route temporelle qui a joint, non ? - Ayant déjà fait, dans son passé, la jointure. Mais c'est là qu'il faut faire attention. Cette Mikuru provient soit d'une route temporelle qui n'a pas encore fait la jointure, et dans ce cas elle attend de little Mikuru qu'elle la fasse, soit d'une route temporelle qui a fait la jointure, et donc ce qu'elle appelle son passé a été crée au moment même de cette jointure.

Le paradoxe du grand père est assez simple à résoudre avec cette piste de réflexion. Si little Mikuru se met à tuer une de ses parentes (disons, par hasard, Haruhi), elle jointera immédiatement sa route temporelle passé et présente avec une route temporelle futur ou elle n'existe pas. Little Mikuru, en tant que simple invité venant d'une autre route temporelle où elle existe bien, ne sentira aucun effet délétère sur elle-même, mais si elle tente de revenir dans le futur, il n'est pas dit qu'elle reviendra dans le même futur - à moins qu'il soit possible d'utiliser le TPDD pour choisir dans quel route temporelle tomber, et je pense que c'est bien le cas.

C'est la théorie multidimensionnelle remise au gout du jour. :tanpich:
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Alucard le 01 avril 2011, 22:02:11

Dans ce cas, on pourrait se demander pourquoi diable se donner tant de peine pour re-créer ces jonctions : si de toute façon ça n'influencera pas la période temporelle de big Mikuru, pourquoi elle se soucierait de faire ces jointures en s'envoyant elle-même plus jeune dans son passé ?
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: thesmallgamers le 01 avril 2011, 22:15:06
D'où la nécessité de supposer une route temporelle principale, soit que les routes secondaires ne soient que des sortes de probabilités. Dit autrement, les voyageur du temps de la route temporelle de Big Mikuru se battent pour faire a jonction avec la véritable route temporelle, car ils ne sont pour l'instant qu'une sorte d'illusion. Ce qui explique que d'autre futurs, ou d'autre voyageurs du temps, peuvent tenter eux aussi leur chance ; ce qui explique que Yuki a pu changer la réalité durant disappearance (sans affecter réellement la route temporelle originelle de Big Mikuru), ou que le bâtard de l'Anti-SOS brigade tente de les en empêcher avec suffisamment d'espoir pour essayer.

On peut imaginer qu'une route temporelle non principale aurait tendance a disparaître. Seul les routes temporelles non principale possédant assez d'élément pour faire la jonction, naturellement ou de force, avec la route principale pourraient survivre ; les autres pourraient fort bien retourner à l'oubli, ou connaître une existence vastement différente de ce que l'on connaît.

PS : Et après, question intéressante. Qu'est-ce qui rend une route temporelle principale, et bien, principale ? Les voyageurs du temps n'arrivent pas a remonter plus de quatre ans dans le passé, au moment où, selon Itsuki, création de l'univers. Et si ce n'avait pas été la création de l'univers, mais, et bien... simplement dit, la création de la route temporelle ? En d'autre terme, ce qui rendrait cette route la vrai, ce serait Haruhi. C'est la classe.
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Kabu le 01 avril 2011, 23:15:42
Pourquoi faut-il que ce genre de comiques arrivent toujours au mauvais moment ? -_-


Bon, on va être clairs et nets.
Bravo.
Tes théories sont toutes intéressantes, structurées et explicitées correctement. Même si je me dois néanmoins de disconvenir sur certains petits points, ils sont sans réelle grande gravités (mais pourront toutefois modifier sérieusement certaines théories).


Tu sembles tenir pour aquis le fait que lors de shoushitsu Yuki a modifié effectivement rétroactivement le temps passé. Tu t'en sers de base pour énoncer l'idée que les pouvoirs de Haruhi en sont capables.
Or, hé bien cela est faux. Ce que fait Yuki au passé, n'a rien d'effectif. Elle modifie simplement les souvenirs de tout le monde. On pourra discourir sur le principe entropique et le fait que au final, le résultat puisse être "le même", mais du coup cela ne prouve pas factuellement la capacité des pouvoirs de Haruhi sur ce point.
Cela ne prouve cependant pour autant qu'ils n'en sont pas capable. Mais c'est une conjecture de plus dans la théorie circulaire que tu énonces.


Sur le fonctionnement du temps, tes hypothèses me mettent un peu mal à l'aise. La multidimentionnalité, pour moi, si elle existe clairement, n'est pas "sans limite". En gros les différents plans temporels ne sont pas totalement indépendants les uns des autres, et on ne peut pas faire n'importe quoi, ce qui reviendrait à se détacher complètement de l'aspect continu du temps.
Alors j'ai bien compris que tu nuances un peu la chose, mais pour moi le "jeu" qu'introduit la composante discrète est moins important que ce que tu as l'air d'avancer.


Sinon j'aime l'idée de la boucle stable de création mutuelle, c'est en effet tout à fait dans l'esprit de Tanigawa. Le fait que l'amour s'en mêle ou pas ne change pas grand chose..
Par contre, attention. Le fait qu'un truc soit "beau" ou "classe" n'a jamais prouvé quoi que ce soit sur sa véracité. ^^
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: QCTX le 01 avril 2011, 23:42:32
Wo pitain, ça y est, il a craqué !
 A moi les doujins et les art-books ! Caius, je compte sur toi !
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Corti le 02 avril 2011, 00:46:56
Laisse-moi deviner... Kabu en avait marre de débattre avec des gens sans les connaissances requises qu'il a décidé de fuir ce genre de partie du forum. Et toi, tu l'as mis au défi de le refaire poster ici en échange de doujins tendancieux. J'ai bon ?
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: thesmallgamers le 02 avril 2011, 07:39:42
Bon, on va être clairs et nets.
Bravo.
Tes théories sont toutes intéressantes, structurées et explicitées correctement. Même si je me dois néanmoins de disconvenir sur certains petits points, ils sont sans réelle grande gravités (mais pourront toutefois modifier sérieusement certaines théories).
Merci. :-)

Tu sembles tenir pour aquis le fait que lors de shoushitsu Yuki a modifié effectivement rétroactivement le temps passé. Tu t'en sers de base pour énoncer l'idée que les pouvoirs de Haruhi en sont capables.
Or, hé bien cela est faux. Ce que fait Yuki au passé, n'a rien d'effectif. Elle modifie simplement les souvenirs de tout le monde. On pourra discourir sur le principe entropique et le fait que au final, le résultat puisse être "le même", mais du coup cela ne prouve pas factuellement la capacité des pouvoirs de Haruhi sur ce point.
Cela ne prouve cependant pour autant qu'ils n'en sont pas capable. Mais c'est une conjecture de plus dans la théorie circulaire que tu énonces.
D'un point de vue extérieur, que Yuki change la réalité ou simplement les souvenirs de l'ensemble des humains de cette réalité, a exactement les même conséquences. Plus particulièrement, le futur est changé exactement de la même manière.

Néanmoins, je disconviens très fortement sur cette interprétation de disappearance. D'où vient le time-quake dont parle Mikuru si tout ce qu'a fait Yuki c'est un peu de modification mentale ? Où sont passés les pouvoirs d'Haruhi ? Où sont passés ses propres pouvoirs ? Où sont passés les membres de l'Entité Consciente ? Ce qu'à fait Yuki va bien au delà du simple contrôle mental, c'est une modification pleine et entière de la réalité, mais même dans le cas où nous souhaiterions garder la théorie du contrôle mental, tu dois être d'accord avec moi que ce contrôle fut rétroactif - c.f Yuki qui dit que le monde a été changé sur un an avant le moment exact où Yuki changea l'univers.

Sur le fonctionnement du temps, tes hypothèses me mettent un peu mal à l'aise. La multidimentionnalité, pour moi, si elle existe clairement, n'est pas "sans limite". En gros les différents plans temporels ne sont pas totalement indépendants les uns des autres, et on ne peut pas faire n'importe quoi, ce qui reviendrait à se détacher complètement de l'aspect continu du temps.
Alors j'ai bien compris que tu nuances un peu la chose, mais pour moi le "jeu" qu'introduit la composante discrète est moins important que ce que tu as l'air d'avancer.
En ce qui concerne la théorie temporelle, je suis peut-être allé un peu plus loin que je voulais avec ma discussion très intéressante en compagnie de Alucard. Ce genre de réflexion ne peut pas vraiment s'improviser. Ce qu'il faudrait faire est créer une théorie unifiée et cohérente du voyage temporel tel que mis en œuvre dans Haruhi ; il faudrait le faire de façon réfléchie et consensuelle.

Sinon j'aime l'idée de la boucle stable de création mutuelle, c'est en effet tout à fait dans l'esprit de Tanigawa. Le fait que l'amour s'en mêle ou pas ne change pas grand chose..
Par contre, attention. Le fait qu'un truc soit "beau" ou "classe" n'a jamais prouvé quoi que ce soit sur sa véracité. ^^
Certes, certes. L'élégance de certaine théorie ne t'en arrache néanmoins pas des soupirs et des vœux de véracité.
Titre: Re : Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Alucard le 02 avril 2011, 11:18:37

Je me demandais aussi quand Kabu craquerait  :mrgreen:

les voyageur du temps de la route temporelle de Big Mikuru se battent pour faire a jonction avec la véritable route temporelle, car ils ne sont pour l'instant qu'une sorte d'illusion.

On peut imaginer qu'une route temporelle non principale aurait tendance a disparaître.

En d'autre terme, ce qui rendrait cette route la vrai, ce serait Haruhi. C'est la classe.

J'aime bien tes théories, ça m'a l'air plausible : faudrait poser la question à Tanigawa pour savoir s'il avait pensé à ça  ;p

En gros, ça veut dire que la flèche du temps est naturellement pointé sur une direction bien précise et qu'il y a constamment des personnes qui cherchent à la faire dévier dans une direction qui leur convient d'avantage mais celle-ci a toujours tendance à retourner vers sa direction d'origine, un peu comme un GPS qui te remet toujours sur la bonne route donc il faut constamment agir dessus pour la dévier.

Bravo, bien vu :)

Du coup, je me demande comment Yuki vit tout ça, sachant qu'elle se souvient de toutes les variations du E8, m'étonnerait pas qu'elle puisse percevoir chaque variation de la timeline....
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Kabu le 02 avril 2011, 12:36:58
QCTX : Mon doujin Fujutsubo Red est pour toi mais tu n'auras rien de plus.

thesmallgamers :
Ne fonctionne pas  en tout ou rien.
Le fait que Yuki n'ait pas changé "effectivement" le passé avant le 18/12 ne change en rien le fait qu'elle ait modifié réellement le présent et le futur à partir de ce point.
En gros le 18 décembre, vers 5 h du mat, oui, elle a réellement modifié le monde et créé une grande divergence dans le chemin que prend le temps après ce point.

Et si je dis ça c'est pas pour le plaisir mais parce que dans la disparition, il est justement expliqué que Yuki a changé les souvenirs sur un an auparavant, et pas les données effectives. (Clairement expliqué dans le chapitre 4)

Il aurait été pratique pour répondre définitivement à la question de l'effectivité rétroactive de la disparition que Kyon revienne dans le temps non pas 3 ans en arrière directement mais passe d'abord dans l'année censée avoir été modifiée. Mais pour la résolution du noeud cela n'aurait pas été bien utile. (Et puis ce n'est pas comme si cela changeait grand chose dans l'effet, ce n'est que sur les bases de ta théorie que cela peut induire un doute.)

Sur ce je retourne à mon état originel (et original) d'administrateur banni de son propre forum. Tu n'auras pas d'autre réponse de ma part avant un temps, j'en ai peur.
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: thesmallgamers le 02 avril 2011, 16:34:37
La citation exacte est "Using the powers stolen from Suzumiya Haruhi, the temporal converter was able to alter data
concerning past memories in the range of 365 days."
, au moment de la discussion entre big Mikuru, Kyon et Yuki pendant le Tanabata 3 ans plus tôt.

Au temps pour moi. Je n'avais pas fait attention à cette phrase en particulier. Il va me falloir trouver un autre exemple de changement rétro-actif dû aux pouvoirs d'Haruhi, ou supposer simplement que Haruhi possède le pouvoir d'affecter le passé tout autant que le présent. Cette supposition ne me semble pas tiré par les cheveux, mais autant laisser le moins possible aux présupposés.

Un exemple qui me vient tout de suite à l'esprit est Lone Island Syndrome, mais il va me falloir le relire attentivement avant de pouvoir y tirer un argument quelconque.
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Azure Kaze le 09 mai 2011, 22:50:42
j'aurais une série de pensées en rapport avec mes propres théories mais dans un contexte plus concerné ici, mais d'abord je répond à la théorie du topic. Je parle avec toutes les possibilités en tête même si je reconnais qu'il y a peu de choses venant des tomes dix. bonne lecture et espère que cela vous semblera un minimum pertinent.

thesmallgamers, Je ne crois pas que ce concept se tienne uniquement à Haruhi et Kyon, je pense que l'intégralité des personnages importants ou non sont mêlés de près ou loin à ces possibilités. Pour aller à l'essentiel, tu dis que si Haruhi existe c'est parce que Kyon a un moment donné souhaitée son existence et l'inverse par cette théorie. Certes, ça pourrait se tenir mais j'y oppose quelques points qui me font douter de la véracité d'une telle possibilité.

Comme tu viens de le revoir, il y a déjà l'existence des actes de Yuki qui posent problème car même si Haruhi et Kyon étaient à un moment donné attiré l'un à l'autre. Pourquoi Yuki serait elle capable de jouer avec leurs passés, leurs mémoires et tout le reste alors que c'est censé aller tout seul. Pour moi, ce n'est que l'une des problématiques que pose cette théorie, les autres sont plus ou moins du même ordre comme pourquoi Koizumi est un esper de Haruhi et pas de Kyon. que Asahina vienne du futur, ou autres problématiques du genre. La principale raison de mon scepticisme se tient à peu près sur le seul fait que si tout ce pouvait être réel, ça manque d'arguments pour en témoigner une réelle véracité mais je trouve tout de même plusieurs de tes idées cohérentes même si elles pourraient avoir une autre situation.

Bon ce commentaire va passer à une idée qui me semble en accord avec la théorie, l'une des contradictions tient sur Kyon, Haruhi et le pouvoir qui fait le pourquoi de l'existence de notre histoire pour l'instant. Ici, à titre de supposition et seulement ça, j'ai envisagé que si pour pouvoir comprendre les actes de Mikuru ou Yuki ou la relative absence d'actes de Koizumi. Je crois que les proches de Kyon et Haruhi ainsi qu'eux mêmes sont toutes à leurs façons des êtres appartenant à un tout qui lui est la source des pouvoirs de tout le monde et qui ne serait pas un pouvoir gérable uniquement avec la raison ou les émotions uniquement. Je pense que le pourquoi de leurs coopérations malgré des résiliences des deux côtés, c'est tout d'abord non pas le fait qu'ils sont attirés l'un à l'autre mais sont plutôt l'essence même de l'existence cette histoire de façons différentes. Haruhi serait plutôt celle qui donne une raison au coeur de cette situation alors que Kyon serait plutôt celui décide du choix lui même et que par un hasard particulier, Kyon et Haruhi soient connectés à quelquechose qui leur est ou pour les autres nécessaires.

Qu'en pensez vous.
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: thesmallgamers le 10 mai 2011, 19:17:30
Ta théorie Janus me fait penser a une théorie similaire que j'avais lu quelque temps auparavant. Haruhi serait la puissance de Dieu et Kyon le verbe, ou sa volonté. C'est une métaphore intéressante, mais ce n'est finalement que cela, une métaphore, à moins de considérer qu'il existe vraiment quelque chose tel qu'un Dieu externe, ou la puissance d'un Dieu en tant qu'entité. Tu le dis toi-même : tu supposes l'existence d'une source de ces pouvoirs qui ne serait ni Haruhi, ni Kyon. On peut décomposer cette prémisse en deux suppositions, faible et forte :
La proposition forte me semble être un grand pas vers l'inconnu. La proposition faible paraît plus facilement défendable, surtout sur la définition exacte à donner au mot "divin". La question de l'origine de ce principe n'est cependant pas résolue.

Pour ta première partie, il est en effet exact que seule la cohérence de certaine des théories précédentes jouent en leur faveur. Il faut comprendre que tant qu'aucune réponse exacte, claire et précise, n'a été donné par l'auteur, seul la cohérence interne des théories peut aider. Une théorie cohérente n'est pas toujours exacte, mais une théorie incohérente l'est rarement.

Je ne vois à priori aucun problème pour le comportement de Yuki durant disappearance. Deux réponses me viennent immédiatement :
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Collectionneur le 05 septembre 2012, 12:19:57
Cela cogite dur sur ce fil  :mikuroh:

Vous êtes que des membres du forum n'ont pas eu des cours ici ;) :

http://theologie.icl-lille.fr/enseignement/ (http://theologie.icl-lille.fr/enseignement/)

La question que je me pose est qu'avec une nouvelle prétendu déesse (je ne sait pas si il y a des ''preuves'' de sa divinité) dans le tome 9 connaissant comme par hasard Kyon, ce ne serait pas finalement lui ''Dieu'' qui inconsciemment serait un ''architecte'' tandis que ces 2 amies seraient des ''bâtisseurs d'univers''.

Désolé pour les expressions mais je n'ai pas fait cours de philosophie durant mes études.

Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: QCTX le 05 septembre 2012, 13:19:27
Citer
je ne sait pas si il y a des ''preuves'' de sa divinité
De mémoire, la seule preuve que nous ayons de cela c'est ça parole et les faits qui en découlent.
Pour le reste de ta question, sache que c'est exactement ce vers quoi tendent toutes les théories concernant Kyon. Il te manque juste la notion de "architecte inconscient".
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Collectionneur le 02 octobre 2012, 10:40:09
Comme il y a eu plusieurs années entre la parution du dernier roman de Tanagawa et le précédent, peut être que Nagaru Tanigawa s'est trouvé dans un passage à vide et n'arrivait plus à faire évoluer l'histoire.

Quelqu'un sait si les autres œuvres de l'auteur reprend si ce ''style'' d'univers ?

Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Trit' le 02 octobre 2012, 10:56:17
Invocation (http://forum.brigade-sos.fr/Smileys/SmileysNL/kabuhh.png) !

Mais pour le délai entre les tomes 9 et 10, je crois que c'était surtout une bisbille avec l'éditeur (Kabu te donnera les détails, il en sait certainement plus que moi à ce sujet).

Quant aux autres œuvres de Tanigawa, à part l'OAV de BlackRock Shooter où il était scénariste, il a fait le script du manga Amnesia Labyrinth (d'après ANN (http://www.animenewsnetwork.com/encyclopedia/people.php?id=55034)), mais je ne le connais pas. Visiblement, en romans, il a fait que du Haruhi et dérivés (Haruhi-chan, Yuki-chan, Churuya-san).

Un indice, donné naguère par Kabu (une hypothèse de son crû, plus précisément) : Tanigawa est excellent pour créer des concepts de fou (que j'étais en lisant les tomes 4, 7 et 9-10), mais il est pas vraiment doué pour les exploiter comme ils le mériteraient. Alors, tu mélanges un peu tout ça et tu devines en partie pourquoi il a fallu attendre 4 ans pour comprendre la fin d'une histoire publiée en 2007...
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Collectionneur le 02 octobre 2012, 11:53:13
Merci des précisions.

Comme après avoir tenté de lire un des romans en anglais en PDF, j'ai abandonné cette tentative je dois me résoudre à me rabattre à sur les séries d'animation et les BD. J'ai commandé les séries en occasion mais j'arrive pas trouvé les manga en série complète...
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: QCTX le 02 octobre 2012, 12:52:43
Va donc te prendre les romans en anglais. En VRAI LIVRE, pas en PDF !
Et laisse tomber les versions mangas de Haruhi, elles n'en valent pas le coup.
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Kabu le 02 octobre 2012, 14:31:10
Dans les notes de fin du tome 10 Tanigawa explique que s'il n'y a pas eu de publication pendant 4 ans c'est simplement parce qu'il est un gros branleur et qu'il n'a aucune excuse.

Ce qui lui a pris le plus de temps pendant cette période, ce n'est pas BRS ou Amnesia, mais bien sa participation plus que conséquente au film La Disparition. Il s'est beaucoup impliqué dans le projet de KyoAni, ce qui explique quand même pas mal de chose.

Côté autres roman, outre les version Haruhi Theater, il a 4 autres titres à son actif à part Haruhi :

Gakkō o Deyō! (Quittons l'école !) :  6 tomes - Inachevé
Tojirareta Sekai (Les Univers Clos) : 1 tome - Inachevé
Dengeki Aegis 5 : 2 tomes - Terminé
Boku no Sekai o Mamoru Hito (Le gardien/La gardienne de mon monde) : 3 tomes - Terminé


Il a une fâcheuse tendance à lâcher des trucs en route (la moitié sont inachevés), ce qui explique le manque d'avancement rapide de Haruhi.

Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Collectionneur le 02 octobre 2012, 15:00:07
Pour les livres en anglais, comme j'ai déja mentionné, pour les rapports techniques ou les petits articles, je me débrouille mais j'ai reconstatée qu'un roman était hors de ma portée...

Je me demande si ''Tojirareta Sekai'' (Les Univers Clos) à quelques choses à voir avec ceux d'Haruri...

Pour Boku no Sekai o Mamoru Hito, les héros semblent plus enfantins :

(http://www.animesekai.com/images/uploads/pbdbsm001.jpg)

PS : La, c'est vraiment du HS par rapport au topic d'origine.
Titre: Re : [SPOIL] Théorie de la divinité circulaire
Posté par: Nautawi le 02 octobre 2012, 17:57:41
Je me demande si ''Tojirareta Sekai'' (Les Univers Clos) à quelques choses à voir avec ceux d'Haruri...
Collectionneur perd deux points pour cette faute.
Pour Boku no Sekai o Mamoru Hito, les héros semblent plus enfantins :

([url]http://www.animesekai.com/images/uploads/pbdbsm001.jpg[/url])
Après ça dépend si le chara-design est dû aux style de l'illustrateur (qui est le même que Shakugan no Shana), aux instructions de Tanigawa dans le LN, ou les deux à la fois puisque le roman est destiné pour un public moins "adulte".