Auteur Sujet: Salut-Petite question.  (Lu 523 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne FinementCiselé

  • Membre de base
  • *
  • Messages: 1
  • Karma: +0/-0
  • FinementCiselé n'a aucune influence
  • Personnage préféré: Aucun
  • Religion: Agnosticisme
Salut-Petite question.
« le: 04 avril 2017, 20:31:01 »
Salut à tous,

Je viens de me taper une quasi complète de l'univers Haruhi&co' incluant light novel en anglais, anime dans les différents ordres (Kyon, Haruhi 2006, DVD 2006, Kaze, 2009 et chronologique), spin off Nagato Yuki anime et manga, et j'ai une assez drôle d'impression.

A la base, je suis un assez gros lecteur, j'aime un certain type de littérature mais il y a un style particulier dans le genre polar que j’exècre particulièrement : les cadavres exquis.
Chose assez particulière qu'on ne remarque pas forcément si on ne se fait pas l'oeuvre complète en l'espace de quelques semaines, c'est que l'univers est particulièrement inconstant. Comme si il avait été écrit et imaginé par plusieurs personnes. Bien sur, il y a le point de vu du narrateur, Kyon, qui donne une certaine consistance, mais je trouve que l'univers et les histoires qui s'y produisent respectent assez bien le "décalogue de Knox" :

1. Le criminel doit être quelqu’un mentionné plus tôt dans l’histoire, mais pas quelqu'un dont le lecteur a pu suivre les pensées.
=> Le "criminel" ici serait Haruhi, au final, on ne sait rien de ses pensées profondes, on s'en doute, mais sans plus.
2. Le détective ne doit pas utiliser de techniques surnaturelles pour résoudre une affaire.
=> Kyon, le narrateur, ou détective, est un "humain" parfaitement normal.
3. L’usage de plus d’un passage secret ne saurait être toléré. Même dans le cas d’un seul passage secret, il faudrait que l’action se passe dans une maison où la présence de ce type de dispositif était prévisible.
=>Le criminel n'utilise pas de passages secrets, il n'en a pas conscience, en revanche se sont les autres qui en usent et en abusent.
4. Des poisons inconnus ne peuvent être utilisés, ni aucune machine, de telle sorte que le lecteur ne soit pas embarrassé par une longue explication scientifique en conclusion.
=> Pratiquement tout les événements sont expliqués dans le courant de l'histoire.
5. Aucun chinois ne doit figurer dans l’histoire.
=> Comprendre ici pas de stéréotypes, penser qu'Haruhi est une tsundere par exemple est un stéréotype (le chinois de l'histoire). Penser qu'a l'époque où le décalogue de Knox a été fait, l'utilisation de chinois était monnaie courante dans la littérature policière anglaise.
6. Aucun accident ne doit aider le détective. De même, on ne doit avoir recours à aucune intuition divine inexplicable. Toutes ses intuitions doivent avoir une origine et se confirmer par la suite.
=> Les observateurs n'agissent pas, aucuns accidents n'est provoqué. Kyon agit souvent par ses propres moyens et sa propre réflexion.
7. Le détective ne doit pas commettre lui-même le crime.
=>Ça se passe de commentaire.
8. Le détective ne doit pas utiliser des indices qui n’ont pas été présentés au lecteur pour résoudre l’affaire.
=> Le point de vu est assez première personne, il n'y a pas grand chose qui n'est pas présenté au lecteur, et donc hors du point de vu de Kyon, se qui revient à dire que le narrateur pourrait également être nous.
9. Les observateurs ont le droit de tirer et présenter leurs propres conclusions.
=> Les trois observateurs tirent leurs propres conclusions.
10. Il ne doit pas être fait usage de jumeaux et d’habiles déguisements.
=> Y'en a pas (mais des timeline différentes).

Maintenant en reprenant la citation de l'almanach du crime "Aucun des auteurs ne connaît la suite de l’histoire et doit s’ingénier, premièrement, à dénouer la situation délicate par laquelle le prédécesseur a conclu le chapitre précédent ; deuxièmement, à compliquer la situation au maximum pour laisser dans l’embarras celui qui prendra le relais", on part effectivement du plus simple au plus compliqué dans l'histoire.

Je me fait des idées ou bien ?

(pour plus d'informations sur ce style d'écriture voir shiritori, round-robin ou cadavre exquis sur wikipedia/autre)

Hors ligne enalige

  • Membre de base
  • *
  • Messages: 37
  • Karma: +20/-0
  • enalige est bien aimé.enalige est bien aimé.
  • Sexe: Homme
  • Plait t'il ?
  • Personnage préféré: Kyon
  • Religion: Haruhiisme
Re : Salut-Petite question.
« Réponse #1 le: 05 avril 2017, 16:57:06 »
je suis désolé mais j'ai pas bité un broc de ce que tu racontes ... enfin après est ce que le décalogue ne ce fait que sur le polar ou c'est une astuce comme le fusil de Tchécof ?
Suzumiya n'est pas une tsundere ,elle ne répond pas a ces sentiments par de la colère/violence, elle fait tout jaillir .
Sinon Nagato no Yuki chan est plutôt une fan fict (on va être gentil ...)
7. Le détective ne doit pas commettre lui-même le crime.
=>Ça se passe de commentaire.
mais en fait si Kyon est le détective il a commis ou est complice du meurtre .Il a poussé haruhi a chercher une autre vision de la réalité (le Tanabata d'il y a 3ans et la fondation de la brigade .)
« Modifié: 05 avril 2017, 17:01:51 par enalige »